Les plateformes utilisées par les utilisateurs de Netflix sont nombreuses : télévision certes, mais aussi ordinateur, tablette et…mobile. En intégrant ce dernier à la conception de la série Stranger Things, Netflix renforce la démocratisation de ce support comme plateforme de divertissement.

La plateforme de streaming continue de se développer, annonçant 80 films originaux en 2018, et de nombreuses suites très attendues, dont celle de Stranger Things (sortie le 27 octobre).

Là où Netflix est très fort, c’est dans la puissance de son expérience utilisateur, à tel point que tout (jusqu’aux vignettes des films et séries) a été adapté au pays de diffusion. Un des points qui caractérise ce travail sur l’ergonomie est par exemple la fonctionnalité « épisode suivant », qui permet le lancement automatique de la prochaine vidéo. Si d’apparence elle semble toute bête, elle permet à Netflix de maintenir ses utilisateurs sur la plateforme plus longtemps, sans toutefois déplaire puisque ceux-ci n’ont pas à changer d’épisodes manuellement, ou à se lever pour le faire.

Un travail sur l’expérience que Netflix souhaite continuer puisque la plateforme de streaming a récemment communiqué sur la spécificité de la deuxième saison de Stranger Things.

C’est un point bien précis que l’équipe a pris en considération avant le tournage : le mobile. En considérant très largement le fait que la taille d’un mobile n’était plus un frein à la consommation de contenu vidéo long, Netflix a adapté quelques aspects de la série. Le directeur de la photographie des deux saisons Tim Ives a déclaré que malgré le fait que l’utilisation du smartphone n’ait pas “dicté [leur] façon de tourner », et bien « la plupart des images de la série sont composées de façon à ce que l’impact émotionnel soit le même que vous la regardiez sur un grand ou un petit écran ». Dans la pratique, cela signifie que la réalisation a été pensée par exemple pour que les détails ne soient pas au fond du champ, mais plutôt pour que les personnages se rapprochent du cadre.

Lire l’article : Le Mobile First prend tout son sens dès à présent.

C’est la première fois qu’une plateforme de streaming de l’importance de Netflix fait le choix de porter le mobile au même rang que les autres supports audiovisuels. Ce choix technique pourrait marquer le début d’un nouveau type de contenu adapté spécifiquement au mobile, terminal qui semble devenir un outil de divertissement là où l’ordinateur devient un outil de travail professionnel.

Source : Wired