Hyperloop Transportation Technologies (HTT) a enfin reçu le feu vert pour lancer la construction des premières infrastructures à Toulouse.

Bibop Gresta, président de HTT était l’invité d’une émission de FranceInfo le 19 octobre pour parler du centre de recherche et développement lancé dans la vile rose en janvier 2017.

HTT est l’une des trois sociétés qui travaillent sur la technologie Hyperloop. À ses côtés, on retrouve Hyperloop One, aujourd’hui renommée Virgin Hyperloop One suite à une prise de participation de Richard Branson. Enfin, la troisième entreprise est TransPod. On peut aussi compter Tesla qui participe aux tests dans son coin et à quelques concours organisés par les sociétés d’Elon Musk.

À Toulouse, c’est une piste d’essai d’un kilomètre qui va voir le jour pour le centre de R & D. La construction débutera en février, mais HTT espère pouvoir lancer de premiers tests 6 mois plus tard. Non seulement le site de Toulouse sera le plus gros centre de la société HTT, mais ce sera aussi « le système le plus avancé qui ait été créé par des humains à ce jour. »

C’est une très bonne nouvelle pour la France et l’Europe qui enregistrent un nouveau projet, même s’il n’est dédié qu’à des essais. Pour HTT, ce nouveau site va aussi lui permettre de se rapprocher physiquement de la République Tchèque où une construction Brno-Bratislava-Prague est en cours d’étude.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Laissez un commentaire

Send this to a friend