Hyperloop One a reçu hier la participation financière de Richard Branson, fondateur du groupe Virgin. Ainsi, la société change de nom de devient Virgin Hyperloop One.

Ce train à grande vitesse du futur fait de plus en plus de curieux tant les projets s’accumulent et se rapprochent un peu plus chaque jour du concret. En Inde, aux Pays-Bas, en République Tchèque … un jour nous verrons peut-être les grandes villes connectées entre-elles grâce à la technologie Hyperloop.

Le mois dernier, Hyperloop One avait annoncé la levée de fonds de 85 millions de dollars, portant sa valorisation à 700 millions de dollars. En tout, la société a levé 245 millions de dollars, mais Richard Branson a décliné donner les détails de son investissement.

Alors qu’il n’y a pour l’instant aucune exploitation commerciale, Virgin Hyperloop One se rapproche du milliard de valorisation. Plus dangereux encore, il n’existe aucun accord gouvernemental à ce jour autorisant officiellement le fonctionnement ‘normal’ d’un Hyperloop.

Avec l’arrivée de Richard Branson sur le développement de ce nouveau moyen de transport, il est probable qu’il gagne en crédibilité. De cette manière, les négociations avec les collectivités ou d’autres investisseurs devraient aller de l’avant.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Send this to a friend