C’est l’une des annonces de Facebook pendant l’été (juillet pour être précis) : l’apparition de publicité dans l’application de messagerie Messenger. Le placement peut être choisi lorsque l’on créé une campagne sur Facebook via la configuration des audiences. Ci-dessous j’ai sélectionné une des études de cas (sur plusieurs présentées par Facebook) pour montrer une utilisation de ce placement publicitaire : la création de trafic en magasin.

Créer du trafic en magasin avec Messenger

Cela peut être perturbant à la première lecture, mais c’est bien un des objectifs que l’on peut remplir en diffusant des publicités sur Messenger. Le cas présenté est celui de Sephora, l’enseigne de cosmétique.

messenger publicité : trafic en boutique

Moyens utilisés :
– Développement d’un bot Messenger (assez simpliste),
– Publicité pour converser avec le bot.

Objectifs :
– Augmenter le nombre de réservations du Sephora Studio en magasin (atelier maquillage),
– Faire connaître le studio Sephora.

Résultats :
– Une dépense moyenne de 50$ pour les personnes ayant fait une réservation,
– Diminution des étapes pour réserver un atelier (5 versus 8 sur d’autres canaux).

Messenger bot : étude de cas

La pertinence de la campagne résulte dans le fait d’avoir une valeur ajoutée pour la personne venant en magasin. Dans le cas présent, un atelier sur le maquillage avec un conseiller / conseillère et également une notoriété conséquente.

Mais ce placement publicitaire sur Messenger est également envisageable pour une boutique locale sans avoir les ressources marketing de Sephora (dont la société mère est LVMH). Il faut simplement avoir en tête la raison pour laquelle un utilisateur de Facebook serait prêt à venir. Bon point, la proximité avec la géolocalisation, mais ça ne fait pas tout. Avec l’exemple d’un caviste, cela peut être une dégustation de vins en fin de journée. Une boulangerie-pâtisserie, cela peut être un atelier pratique. Il faut penser que ce genre de service est investissement et doit potentiellement être gratuit. Une fois sur place, la personne sera plus encline à acheter les produits / services proposés.

L’avantage avec Facebook, c’est qu’à travers une gestion de campagne optimisée, les coûts d’investissement peuvent être relativement bas.

Si vous êtes intéressé(e)s pour en savoir plus sur la gestion des publicités Facebook.

Source de l’étude de cas : Facebook Business.

A propos de l'auteur

Co-fondateur et éditeur de Siècle Digital - Plusieurs expériences dans le digital planning, le trafic management et le social media. J'étudie et je me documente beaucoup sur les notions d'influence et de psychologie sociale et cognitive.

Send this to a friend