Récemment, une femme a dévoilé s’être fait pirater sa webcam personnelle. Mais au-delà du piratage, le plus choquant est certainement la manière dont elle s’est rendu compte du problème. Rilana Hamer, résidente des Pays-Bas, a entendu les pirates informatiques lui parler directement via le haut-parleur dont ils avaient pris possession. Cette histoire personnelle et plutôt effrayante permet de réaliser la vulnérabilité (pour certains) des appareils connectés qui nous entourent. Dans un autre genre qui n’est toutefois pas très rassurant non plus, un utilisateur de Twitter a révélé que plus de 37 000 utilisateurs de Chrome avaient installée une extension de AdBlock Plus…malveillante.

Utilisé par plus d’un million de personnes selon The Verge, AdBlock Plus est l’un des bloqueurs de publicité les plus utilisés. Mais alors comment plus de 37 000 personnes ont pu se tromper et ajouter la mauvaise extension ? L’auteur de cette arnaque a finement joué son jeu en utilisant le nom du bloqueur, soit « AdBlock Plus » comme nom de développeur. Si bien que l’extension a généré beaucoup de téléchargements, de notes et de commentaires parfois positifs. Malgré le fait que certains commentaires aient largement signalé les défaillances de l’extension fallacieuse, celle-ci s’est retrouvée propulsée sur le Chrome Web Store à coté de la vraie. Selon @SwiftOnSecurity, l’utilisateur Twitter qui a repéré et mis en ligne la fraude, les développeurs malveillants ont « clon[é] des noms populaires et spamm[é] les mots-clés » afin de ne pas se faire repérer.

Pour ce qui est des conséquences de cette mauvaise extension, cette dernière semble à première vue être un adware, soit un logiciel publicitaire qui affiche beaucoup de publicités inopportunes, comme des pop-up. Un comble pour AdBlock Plus. Cependant, il est possible l’extension fallacieuse ne soit pas seulement un adware, cela pourrait aussi être un logiciel espion… Voilà ce qu’il en est pour la partie moins rassurante. Il est toujours utile de vérifier le nombre de téléchargement, les commentaires et les mots-clefs relatifs à une extension ou une application.

Source : Engadget

A propos de l'auteur

Content Manager à Siècle Digital. J'aime écrire et surfer.

Send this to a friend