La fraude publicitaire est un sujet qui fait de plus en plus parler. Tant du côté des annonceurs, que ce celui des publishers. Les deux parties prenantes tentent tant bien que mal de lutter contre les entourloupes, mais comme à son habitude le digital réussit aux plus malins.

En 2015, 20 publicités par minutes étaient chargées dans des applications de fraude, même lorsque l’application est fermée. Uniquement pour ces applications, plus d’un milliard de dollars est perdu chaque année. La multiplication des fermes à clic crée encore plus de tension auprès pour les annonceurs.

D’après Pixalate, le Japon aurait le plus fort taux de fraude publicitaire. Le chiffre est énorme puisqu’au pays du soleil levant, 81% du total des impressions serait frauduleux. Aux États-Unis, c’est 37%, et en France ce score chute à 17%.

fraude publicitaire

Pour ce qui est des appareils, les TV connectées enregistre la plus grande part d’impressions frauduleuses avec 51%, vient ensuite le smartphone avec 36%.

fraude publicitaire

Si la vidéo est un format qui plait de plus en plus aux marques, il plait aussi de plus en plus aux personnes mal intentionnées. Certains pays voient donc l’impressions des publicités vidéo biaisée. Dans ce classement la France remonte avec 21% des impressions concernées, derrière l’Inde première au classement avec 34%.

fraude publicitaire

Pour ce qui est des navigateurs, pour mobile ou pour desktop, c’est Safari qui est l’outil le plus sûr pour protéger les utilisateurs. En revanche, Firefox est celui qui génère le plus d’impressions frauduleuses mobile et desktop réuni. Google Chrome n’est pas en reste.

fraude publicitaire

fraude publicitaire

S’il est difficile d’obtenir une estimation financière générale de la fraude publicitaire, il est certain qu’elle représente un enjeu de taille pour l’achat média. La fraude semble si onéreuse (50% d’impressions payées pour rien) que je me demande pourquoi les marques ne commencent pas à acheter plus de contenu aux éditeurs. Des vidéos, des articles, et d’autres éléments peuvent être élaborés et seront, eux, vraiment authentiques.

Source.