En mars, Levi’s et Google annonçaient le lancement futur d’un nouveau produit mêlant mode et technologie : une veste connectée, basée sur le projet Jacquard. La sortie était annoncée pour fin 2017, ce qui est aujourd’hui chose faite, car la veste sera disponible aux USA dans la semaine et ce dans 3 magasins sélectionnés pour l’occasion.

Le projet Jacquard est une technologie qui a été lancée dans les laboratoires ATAP de Google, équivalent de Google X en moins secret. L’objectif de la technologie Jacquard était de rendre n’importe quel tissu tactile et connecté. Un challenge plutôt difficile que Google semble aujourd’hui avoir relevé avec cette nouvelle veste : la Commuter Trucker de Levi’s.

La veste ressemble à n’importe quelle veste en jean typique vendue dans les boutiques de la marque de jean bien connue. Seule différence visible, un dongle amovible, petit objet semblable à une clef USB, qui s’accroche à l’avant de la manche gauche. C’est entre autres grâce à cet objet que l’utilisateur peut contrôler sa veste. Sans celui-ci, elle redevient n’importe quel vêtement basique et peut même être passée à la machine à laver.

Ce produit s’adresse directement à des cyclistes, du moins des utilisateurs qui n’ont pas forcément le temps de passer par leur mobile pour faire des actions simples. Ainsi, la technologie Jacquard permet d’effectuer d’effectuer plusieurs manoeuvres sans avoir à sortir son mobile. La veste fonctionne grâce à une application (iOS et Android) connectée en bluetooth, qu’il faut configurer au préalable. Dans la liste des possibilités, l’utilisateur peut par exemple : changer de chanson, prendre un appel, activer son GPS… Et ce directement grâce au touchpad situé au même endroit que le dongle, manche gauche. Ainsi, l’utilisateur n’a plus qu’à choisir quel geste (un double touch, un swip, etc) correspondra à quelle action. Il peut aussi configurer l’app afin de ne recevoir des appels et des textos que de la part de personnes précises.

Ivan Poupyrev, responsable Google du projet déclare que la firme « voulait faire un vêtement, pas un gadget », ce qui explique que la liste des actions proposées ne soient pas infinies. La vocation de ce vêtement connecté est, finalement, de simplifier les actions quotidiennes d’un utilisateur. La veste sera vendue au prix de 350$.

Source : Stuffi