Après Paris et Lyon. Marseille, Ah Marseille ! Capitale de la région PACA ( Provence Alpes Côte d’Azur), sa Bonne-Mère, son Vieux-Port, son équipe de foot mais aussi ces entrepreneurs !

Avec ses 55 877 entreprises créées l’an passé, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur se positionne comme le 3ème vivier d’entrepreneurs à l’échelle du pays. L’ambition des pouvoirs locaux est d’accompagner ces entreprises vers la croissance, en vue d’atteindre l’objectif fixé de plus de 100 000 créations d’emplois à l’horizon 2020. C’est donc en toute logique que le Salon des Entrepreneurs pose ses valises dans cette ville depuis 3 ans.

Au sein de l’espace « La Fabrique à Entreprendre », les créateurs trouveront de l’aide auprès d’une quinzaine de réseaux d’accompagnement pour tester, financer et développer leur projet. Pour celles et ceux qui sont tentés par la voie de l’auto-entrepreneuriat, « l’espace indépendants » prendra plus de place cette année.

Nouveauté phare dans les animations cette année : le salon accueillera la 1ère « Business Therapy » organisée par l’UPE13. Une dizaine d’entretiens de groupe sera ainsi organisé en 48 heures pour permettre à des entrepreneurs confirmés de recevoir chacun 4-5 porteurs de projets pour des séances de coaching et de partage d’expériences. De plus, le programme “Start-up Factory” dédié aux entreprises innovantes prometteuses a été étoffé et s’agrandira de 30%, accueillant ainsi encore plus d’acteurs essentiels dans l’écosystème des startups (financement, aide juridique, recrutement). Vous pourrez même participer à une initiation au codage de 2 heures appelée “Je passe mon code”.

Une “Pitch Party” et des rencontres investisseurs/ entrepreneurs seron également proposé aux visiteurs du salon. Le programme « Global Entrepreneurs » permettra aux dirigeants installés d’être accompagnés dans leur stratégie de conquête à l’étranger. Un pavillon international aux couleurs de Business France et un espace de consultations individuelles permettront ainsi de rencontrer les meilleurs experts du sujet.

Prêt à networker sur la Canebière ?