L’environnement commercial et digital de la Chine connait ses plus beaux jours dans l’Empire du Milieu. En effet, l’industrie e-commerce déborde d’innovations et de solutions clés en mains pour satisfaire une demande de plus en plus exigeante et en quête de qualité.

Une industrie croissante et pleine d’opportunités

La Chine est considérée comme l’un des pays les plus développés en ce qui concerne l’adoption et le développement du digital. Le pays a déjà fait face à l’émergence de plusieurs solutions digitales concernant le commerce online telles que le commerce online to offline, le commerce social et le M-commerce (mobile). Le commerce transfrontalier devient également de plus en plus populaire auprès des consommateurs qui voient en ces nouvelles plateformes, un moyen facilitant l’achat de produits internationaux et de la part des acteurs étrangers, une opportunité moins contraignante de pouvoir se développer dans le pays.

L’E-Commerce en Chine en quelques chiffres :

La Chine dispose d’une population de plus de 1,3 milliards d’habitants où internet est utilisé par plus de 55% de la population et l’acquisition d’internet par les individus chinois croit en moyenne de 5% par an.

En 2016, le chiffre d’affaires des ventes en ligne représentait plus de 550 milliards de dollars, partagé de manière homogène entre les ventes B2B et C2C.

L’E-commerce est utilisé par 480 millions de consommateurs sur le territoire qui tendent à préférer utiliser leurs smartphones pour réaliser leurs achats, ce chiffre est amené à augmenter pour atteindre d’ici 2020, les 890 millions. En moyenne, les consommateurs en ligne dépensent annuellement 1000 dollars sur les différentes plateformes à leur disposition.

Le développement fulgurant de cette industrie lui permet de croître annuellement de 20%. L’émergence de la classe moyenne chinoise contribue fortement à l’essor du marché. En effet, cette classe sociale dont le pouvoir d’achat augmente voit ses habitudes de consommations évoluer pour aspirer à une meilleure qualité de vie. Les attentes et les demandes sur les diverses industries dans le pays voit alors l’arrivée de nouveaux besoins clients, qui se positionne sur un segment de plus en plus haut de gamme.

Un marché ouvert aux échanges commerciales internationaux

Plusieurs facteurs justifient le développement des plateformes transfrontalières dans le pays comme, l’accroissement des voyages à l’étrangers, l’évolution des usages des nouvelles technologies, la meilleure exposition des marques étrangères et leur intérêt croissant auprès des consommateurs chinois.

En Chine, quand on parle de produits supérieurs, on fait souvent référence aux produits étrangers, souvent perçus par les consommateurs comme gage de qualité et de sécurité en termes de consommation. Ces éléments sont des facteurs déterminants dans la motivation des consommateurs à acheter des produits internationaux. Facteurs pouvant être également rejoint par la notion authentique des produits étrangers notamment dans le secteur du luxe.

L’achat de marques et de produits internationaux est préféré dans certaines catégories de produits. Ceci est le cas pour les produits pour bébés, les cosmétiques et le prêt-à-porter, et les produits relatifs à la santé.

Ces plateformes frontalières permettent aux marques internationales de vendre directement aux consommateurs finaux et donc de ne plus passer par un intermédiaire ou un distributeur. De plus, cela limite les régulations et barrières à l’entrée et facilite l’implantation des marques sur les différents marchés.

La part de marché des ventes de produits étrangers sur le canal E-commerce ne représente actuellement que 8% des ventes totales. À noter toutefois, que les plateformes transfrontalières ont vu le jour sur le territoire il n’y a même pas 5 ans et que ce segment représente une réelle opportunité pour les marques de s’y implanter puisqu’il augmente chaque année de 50%.

La diversité des acteurs en présence et modèles d’implantation

L’intensité concurrentielle sur le marché du e-commerce transfrontalier est intense et éclatée. Cependant le marché est dominé par deux géants qui sont Tmall Global et JD Worldwide.

Quatre modèles sont souvent utilisés par les marques étrangères pour s’inscrire sur ce type de plateformes.

Chaque modèle présente ses avantages et ses inconvénients, il tient aux entreprises de choisir celui qui semble le plus cohérent en fonction de leurs budgets et de leurs objectifs.

Mettre un pied dans le marché, oui, mais comment ?

Il est important pour les entreprises étrangères de comprendre les spécificités su marché chinois avant de s’y implanter. De nombreuses entreprises ont d’ores et déjà essayé de l’intégrer et y sont vite parties car elles n’ont pas pris en compte la culture en ce qui concerne la consommation des individus chinois.

Appréhender les consommateurs digitaux

Adapter son contenu aux consommateurs est un point crucial à la réussite des marques sur le territoire. Les consommateurs chinois sont de plus en plus exigeants et de plus en plus éduqués. Les entreprises doivent offrir un contenu en Mandarin et répondant aux caractéristiques visuelles du marché.

Le parcours d’achat est différent de celui d’un consommateur européen, le chinois utilise de manière plus importante son téléphone et est à l’écoute de son entourage ainsi que des médias sociaux quant à l’achat d’un produit. Offrir du contenu avec des photos de votre offre produit ou service est important car par exemple, quand un français consulte un site il regarde une image quand le consommateur chinois en a déjà regardé huit.

Appréhender les consommateurs c’est aussi leur offrir des moyens facilitant leur parcours d’achat. Pour ce faire, les marques n’hésitent pas à s’adapter aux méthodes de paiement du pays comme Alipay ou Wechat Pay, deux applications utilisées pour l’achat de biens online.

Développer son image de marque et sa notoriété

La marque est un facteur déterminant dans l’achat du consommateur chinois. Comme dit précédemment la marque quand celle-ci est connue, elle dégage pour le consommateur une image de qualité. À savoir que, les apparences en Chine sont très importantes et permettent de se différencier des autres et d’acquérir une certaine distinction sociale.

Développer sa réputation est donc primordial pour les entreprises. L’E-réputation est la clé de votre notoriété en Chine et est qui plus est un objectif plus facile à atteindre grâce aux outils et médias digitaux du pays. Pour cela, de nombreuses marques développent leur image de marque via des plateformes telles que Weibo ou Wechat, permettant un lien de proximité avec leurs clients. Les forums, les influenceurs et les blogs sont des outils à ne pas négliger puisqu’ils restent des moyens utilisés par une majorité de consommateurs.  (Voir aussi les Tendances 2017 du E-Commerce ici. )

Conclusion

Le marché E-commerce en Chine est une opportunité en or pour les entreprises étrangères puisqu’il permet de faciliter les échanges commerciaux avec le pays et d’atteindre des consommateurs finaux de manière plus simple et moins contraignante.

Le monde est en train de prendre conscience du potentiel de croissance du marché chinois et des opportunités qu’il présente aux entreprises étrangères.

A propos de l'auteur

Apprenti Reporter basé en Chine. J’essaye de décrypter l’actualité tech, Réseaux sociaux et Digital de l’empire de milieu.
J’ai aussi monté une petite startup qui commence à devenir Grande.

Un commentaire

  1. Pingback: Retrouver le secret des remèdes naturelle » Le marché du e-Commerce en Chine en 2017

Laissez un commentaire

Send this to a friend