Lors d’une intervention pour une conférence à New York, Jamie Dimon, le PDG de la principale banque américaine J.P. Morgan Chase Co n’a pas mâché ses mots au sujet de la crypto-monnaie Bitcoin. Une critique qui a n’a pas eu d’incidence majeure sur la valeur du Bitcoin.

Si vous étiez au Vénézuela, en Équateur ou en Corée du Nord ou encore un pays de ce genre, ou si vous êtes un trafiquant de drogue, un meurtrier ou quelque chose de ce genre, vous ferez mieux d’utiliser le Bitcoin que les dollars américains. – Jamie Dimon, PDG de J.P. Morgan Chase Co.

Venant d’une personne aussi influente dans le milieu de la finance, c’est une attaque directe qui n’incitera pas les acteurs économiques traditionnels à utiliser la crypto-monnaie. Pour autant ce dernier a tout de même reconnu l’utilité du système de la blockchain. Pourtant c’est une méthode qui a pour objectif de supprimer les intermédiaires financiers comme les banques justement. On peut alors comprendre le point de vue négatif du PDG de J.P. Morgan envers le Bitcoin. Cette crypto-monnaie est devenue une valeur refuge, tout comme l’or, sans pour autant un contrôle de la part des institutions financières et gouvernementales. Bref en total, du libéralisme dans son sens premier.

Lire les sujets sur la crypto-monnaie Bitcoin.

Pour conclure, il faut rappeler que la banque J.P. Morgan fait partie des responsables de la crise financière de 2008 pour avoir distribué pendant plusieurs années les obligations à l’origine du chaos financier. Une prise de recul est donc nécessaire dans les propos d’un dirigeant d’une banque traditionnelle.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur et éditeur de Siècle Digital - Plusieurs expériences dans le digital planning, le trafic management et le social media. J'ai également été Maître Dresseur Pokémon en 1999…

Send this to a friend