IaaS ou Infrastructure As A Service est une des catégorie principale des services de Cloud qui est, rappelons-le, un environnement virtualisé. L’infrastructure représente l’ensemble des ressources matériel d’une entreprise ou d’un Cloud. Elle regroupe non seulement les machines mais aussi les espaces de stockage, les connexions réseau, la bande passante ou encore les adresses IP. En gros il s’agit de toutes les ressources liées directement au matériel.

La virtualisation au secours des ressources

Afin de pouvoir simplement répartir les charges des services sur les ressources physiques, les administrateurs se sont vus offrir une aide importante de la part des systèmes de virtualisation. Ils ont créé une couche d’abstraction entre les systèmes d’exploitation et les infrastructures, ce qui a permis de pouvoir installer et déplacer facilement des systèmes d’une machine à une autre en cas de panne ou d’intervention.

Mais avec les solutions IaaS, les choses ont encore évoluées. Une ouverture des ventes pour un concert très prisé, la sélection des cours les plus demandés en début d’année pour une université. Toutes ces choses ne vous poseront plus de soucis avec un système IaaS bien configuré. Même l’administration nationale française s’est lancé à l’aventure.

Et IaaS dans tout ça ?

IaaS c’est la possibilité de faire de son infrastructure informatique une masse utilisable comme bon nous semble. Imaginez que vous n’ayez plus besoin de changer de machine quand elles deviennent insuffisante mais que vous puissiez simplement rajouter des ressources. Que lorsqu’un serveur physique tombe en panne, il ne rende plus indisponible les machines qui lui sont attribuées…

De grandes structures se sont lancées là dessus et ont déjà de nombreux conseils à donner. C’est le cas avec Oracle, le géant américain, qui nous explique ce qu’est le IaaS pour son industrie. Pour faire un parallèle avec la vie de tous les jours, cette solution serait un peu comme vous donner la possibilité de ne pas acheter de PC. De louer une machine super puissante pour jouer et le lendemain de louer un petit PC tout ce qu’il y a de moins cher pour juste aller naviguer sur internet.

PaaS et SaaS, c’est quoi au final ?

Ce sont les abréviations des trois grandes catégories de services de Cloud. PaaS pour Plateforme As A Service , SaaS pour Software As a Service . En gros, c’est la possibilité de répondre à tous types de besoins à la demande pour les utilisateurs de services Cloud. Pratiquement tous les services de Cloud proposent aujourd’hui de louer à la demande tout ce qu’un environnement informatique peut nécessiter. Aux Etats-Unis, par exemple, l’administration dispose de son propre site web officiel proposant des services PaaS aux équipes gouvernementales.

Ces deux éléments viennent en complément du IaaS, vous pourrez ainsi obtenir à la demande les systèmes d’exploitations ou les logiciels qui vous sont nécessaires temporairement en ne payant que le temps d’utilisation. Alors pourquoi encore acheter des éléments de votre parc informatique dont vous n’avez besoin que temporairement.