Lors du tout début du projet Hyperloop en 2013, Elon Musk déclarait dans un article que le développement d’un prototype prendrait entre un an ou deux, en fonction de sa priorité, compte tenu des multiples projets du milliardaire. Par la suite il précisait tout de même « Mais ce sera très loin de ma priorité absolue ». Bon. Quelques années et projets après, il est clair qu’Elon a clairement dépassé la date limite qu’il s’était fixé. Mais cependant, les évolutions de la vitesse de l’Hyperloop se font de plus en lus rapprochées, comme si chaque jour marquait un nouveau record. Et c’est (encore) le cas aujourd’hui avec Tesla, comme le signale Elon Musk dans un post sur son compte Instagram.

Jusqu’ici, le record était détenu par l’équipe allemande WARR, une équipe d’étudiants qui avaient remporté la finale de la deuxième (et la première aussi d’ailleurs) compétition de vitesse de pod organisé par SpaceX. Lors de la compétition du 28 août, WARR a réalisé une grosse performance face à ses concurrents suisses et canadiens en établissant le record à 201 mph, soit 324 km/h. Pour ce qui est du nouveau record, il a été remporté par Tesla et s’élève à 220 mph, soit 354 km/h. Plus que la vitesse moyenne du TGV qui est de 320 km/h. Le fait que la différence entre les deux performances soit aussi faible montre aussi à quel point le challenge a été relevé par les étudiants, qui avaient nettement (évidemment) moins de budget que Tesla. Cette dernière a concouru sur la même piste que WARR, soit une piste d’essai de 1, 25 kilomètres. Encore une fois, même si le nouveau record ne semble pas vraiment plus haut que l’avant-dernier, la vitesse reste un des éléments central de l’enjeux de l’Hyperloop. Selon Elon Musk qui l’annonçait dans un post Instagram, il reste optimiste et espère « dépasser 500 km/h le mois prochain avec quelques réglages ou peut-être de petites pièces ». 500km/h représente environ la vitesse du son, de quoi réaliser l’ampleur de la tâche que doit accomplir l’Hyperloop dans son tube.

Elon Musk Tesla SpaceX SolarCity

Entre tous ses projets (les tunnels anti-embouteillages, Neuralink…), le milliardaire et entrepreneur Elon Musk a intérêt à être plutôt bien organisé. Pour ceux qui se demandent comment il fait pour gérer autant de projet, Business Insider s’est récemment intéressé à Elon Musk et Bill Gates afin de comprendre comment s’organisait leur temps de travail sur une journée. Chacun des deux hommes quadrille minutieusement sa journée en créneaux de 5 minutes afin de ne pas se perdre et de gagner en productivité.

Source : The Verge

A propos de l'auteur

Content Manager à Siècle Digital. J’aime écrire et surfer.

Send this to a friend