Depuis la création de Snapchat il y a quelques années (en 2011), le réseau social a assisté à des dérives laissant naître d’autres pratiques d’utilisation, à l’exemple de ces marques et entreprises qui l’utilisent pour le recrutement. C’est aussi Snapchat qui a contribué à mettre au goût du jour la pratique des vidéos verticales, dont les marques sont très friandes car elles arrivent à cibler leur public par ce biais. Seulement, Snapchat a aussi quelques défauts, dont sa récente chute en bourse, ou surtout, sa difficulté à choyer les influenceurs de sa plateforme. Là où Instagram a compris leur importance et cherche à les garder sur son réseau, Snapchat aurait plutôt tendance à les faire fuir. Pour palier à cela, le réseau social a annoncé vouloir ouvrir les stories officielles à certains influenceurs afin de les aider à construire leur communauté.

Dans son article, Digiday UK s’est concentré sur la graphiste Cyrene Quiamco, connue sur les réseaux sociaux sous le nom de CyreneQ. Cette influenceuse suivie par plus de 100 000 personnes sur Snapchat raconte qu’elle contribue à la création de grosses campagnes d’influences pour des marques telles que Walmart, Samsung et autres, campagnes diffusées sur Snapchat. Et malgré cela, Snapchat ne lui a que rarement donné des conseils pouvant l’aider à faire grandir sa communauté ou sa visibilité. Mais récemment, celle-ci annonce avoir reçu un mail de Snapchat disant que l’entreprise souhaitait mettre en place des comptes de stories officielles our les influenceurs. Soit l’équivalent d’un compte certifié (ou « vérifié ») sur Twitter ou sur Instagram.

Elle a réagi très positivement en expliquant : « Snapchat n’a jamais vérifié les créateurs ou les influenceurs avant – seulement les comptes de célébrités. C’est un énorme mouvement de Snap, car il ne montrait pas vraiment d’intérêt pour les créateurs il y a quelques mois ». Depuis la création des stories officielles en 2015, celles-ci sont effectivement réservées au célébrités ou aux personnalités publiques telles que Rihanna ou Kylie Jenner, ce qui suscitait de la frustration chez les créateurs de contenu du réseau. Marie Cravens, responsable des influenceurs et des partenariats pour We are Social déclare à ce sujet : « Les stars de Snapchat ont exprimé leur irritation à propos de la négligence [de Snapchat]pendant un certain temps et l’ont quitté pour les stories Instagram. […] Snapchat tente finalement de les guider et de montrer [son]appréciation. »

Pub Burger King Snapchat de CyreneQ

Photo ©CyreneQ

Les avantages des stories officielles sont nombreux : pour n’en citer qu’un, le titulaire d’un compte de story officielle peut recevoir des filtres personnalisés pour des occasions spéciales. Aussi, le fait d’étendre les stories officielles va permettre aux créateurs de contenu de palier à un inconvénient majeur : se faire découvrir sur Snapchat. Selon le président de l’agence Attention Tom Buontempo, il est primordial que Snapchat apprenne à retenir ses influenceurs, au risque de les voir quitter la plateforme pour Instagram, qui sait s’occuper d’eux. L’avenir nous dira s’il est trop tard pour Snapchat ou non…

Source : Digiday UK

A propos de l'auteur

Content Manager à Siècle Digital. J'aime écrire et surfer.

Send this to a friend