TechnologieTransports

The Boring Company va construire un deuxième tunnel

En juillet, Elon Musk avait annoncé sur Twitter avoir terminé la première partie test de son fameux tunnel, projet géré par la société du nom de The Boring Company. Contrairement à d’autres sociétés, dont Apple, qui ont plutôt tendance à garder leurs avancées pour eux, le milliardaire fait le choix de partager les nouveautés et les photos au grand public. Elon Musk raconte, surtout sur Twitter, comment le projet de tunnel anti-embouteillage suit son avancée peu à peu auprès des politiques de L.A, à l’exemple de sa rencontre avec le maire de la ville. Récemment, il a été dévoilé que la Boring Company était autorisée par la ville à creuser une autre partie du fameux tunnel.

Plutôt que la rencontre avec le maire de L.A, qui s’annonçait certes formelle mais toutefois moins concrète que le vote du Conseil Municipale de Hawthorne (Californie), l’autorisation de creuser a été donnée à l’entreprise. Le Conseil a donné son feu vert pour un tunnel de 2 miles, soit l’équivalent de 3,2 km. Ce n’est pas une énorme distance, mais c’est la première fois que la société va pouvoir creuser hors de sa propriété et s’installer au-delà des locaux de SpaceX. L’extension du premier tunnel s’étendra donc sous les terrains publics de la ville et sera creusé 44 pieds sous terres, soit un peu plus de 13 mètres.

tunnel The Boring Company

L’enjeu de la Boring Company va être de s’assurer que les étapes les plus élémentaires du projet fonctionne sans que les conséquences soient mauvaises. Il faut que le creusement ait lieu sans perturbation, sinon le projet de tunnel sera stoppé immédiatement. Selon Brett Horton, directeur principal des installation et de la contruction chez SpaceX, le voisinage ne se rendra compte de rien. Il précise à ce sujet que les populations « ne sauront même pas que nous sommes là », et qu’ils n’entendraient pas, ni ne ressentiraient les activités souterraines. Le site sera consciencieusement surveillé et les sols analysés afin de vérifier que rien ne bouge.

Lors du conseil, une personne s’est méfié du projet d’Elon Musk, évoquant les risques d’effondrement de terrain. Selon Horton, la société testera régulièrement le sol et fournira les résultats des analyses à la ville tous les jours. Il a aussi précisé : « Notre équipe d’opérations est sur place à l’entrée, donc nous sommes faciles à atteindre ».

Et pour finir, voici une Tesla dans un tunnel.

A Model S in The Boring Company tunnel being dug under Los Angeles (starting in Hawthorne)

Une publication partagée par Elon Musk (@elonmusk) le

Source : TechCrunch

Send this to a friend