C’est une bonne nouvelle pour les annonceurs sur Facebook. Ce dernier va offrir plus de transparence sur ses produits publicitaires à travers les KPIs les plus observés : les clics. Ceux-ci sont l’un des moyens de facturation lorsqu’une campagne est lancée. Une manière d’axer les résultats sur la performance de trafic. Très utile pour un site e-commerce cherchant à générer des ventes en ligne.

Pour exclure les clics intentionnels, Facebook va se baser sur une autre donnée qu’il a en sa possession : la durée moyenne de visite suite au clic. Si celle-ci est inférieur à 2 secondes, en se basant sur ces études, alors Facebook ne va pas inclure ce clic dans le rapport et donc la facturation. Cependant cette « transparence publicitaire » sera uniquement prise en compte dans le format Audience Network. C’est les publicités de Facebook qui apparaissent sur l’application mobile au sein des Instant Articles :

À cela Facebook intègre deux nouvelles mesures au sein du tableau de bord des performances de campagne. Le premier est les « impressions brutes » qui recensent l’ensemble des impressions facturables et non-facturables. Car une publication peut avoir été au préalable diffusée de manière organique et donc générer des impressions. Quant au deuxième KPI, c’est les « rafraîchissement d’impressions » correspondant au format « colonne de droite » qui change lorsque l’utilisateur rafraîchit sa page Web ou via la fonctionnalité automatique des navigateurs soit plus ou moins 30 secondes.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur et éditeur de Siècle Digital - Plusieurs expériences dans le digital planning, le trafic management et le social media. J'étudie et je me documente beaucoup sur les notions d'influence et de psychologie sociale et cognitive.

Send this to a friend