Dans une nouvelle loi signée à la toute fin du mois de juillet par Vladimir Poutine, les VPN vont être bannis de Russie à partir du 1er novembre 2017.

Les VPN ont la vie dure ces derniers jours. Après l’annonce d’un bloquage en Chine à partir de février 2018, Apple a retiré les applications mobiles dédiées aux VPN de son App Store chinois. Maintenant, c’est au tour de la Russie.

Le même argument que celui de la Chine revient : empêcher l’accès à du contenu illégal. En gros, poursuivre de façon plus maitrisée la censure opérée dans le pays. C’est une seconde étape d’une loi passée en 2015 qui obligeait que toutes les données des citoyens russes naviguant sur internet devaient être stockées sur le territoire russe.

Au vue des deux pays concernés, on pourrait penser à un moyen pour mieux maitriser les connexions entrantes et sortantes du territoire. Ainsi, ils pourraient être mieux protégés contre de possibles cyberattaques. C’est une hypothèse, mais on connait bien la maitrises des hackers qui trouveront toujours une petite porte pour continuer le ban des VPN.

Au final, ce sont bien les citoyens qui vont avoir le plus de soucis avec ces règles. Un accès limité aux contenus, mais surtout un accès surveillé.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Send this to a friend