Des scientifiques travaillant chez IBM ont réussi à faire tenir 330 terabytes dans une bande magnétique d’une taille proche de celle d’une carte SD. C’est un nouveau record mondial.

Ce score se décline en une densité de données de 201 gigabit par pouce au carré sur une bande magnétique. Soit 20 fois plus que la densité de celles que l’on peut trouver dans le commerce.

IBM record mondial stockage bande magnétique

Les premières bandes magnétiques ont été inventées il y a plus de 60 ans pour stocker des données des premiers ordinateurs. Cette nouvelle étape prouve que l’invention de Sony continue de susciter l’intérêt, mais surtout d’être considérée comme une vraie technologie de stockage.

Décidément … IBM est toujours aussi surprenante. Quelques semaines plus tôt, des chercheurs avaient réussi la prouesse d’écrire et lire de la donnée dans un atome.

Pour ce qui est des bandes magnétiques, on pourrait voir cette technologie utilisée dans le cloud afin de stocker une grande quantité de données pour une place moindre qu’un disque dur classique. IBM précise aussi qu’on pourrait voir les bandes magnétiques servir à héberger des ‘données froides’. Ce sont des données qui sont assez peu utilisées, pour de l’archivage par exemple.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Send this to a friend