Ah, les années 80 … Internet n’existait pas, Mitterand gagnait les présidentielles et Jacques Séguéla marquait l’histoire de la publicité. Une autre époque. Grosse époque aussi pour le style vestimentaire et la musique : des groupes et des boys band en veux-tu en voilà, et l’on fredonne encore les refrains aujourd’hui. Dans le style, le groupe Norvégien A-Ha est rentré dans l’histoire avec son tube « Take On Me ». Le clip vidéo mêlait réalité et dessin crayonnés en noir et blanc. Aujourd’hui, il a été remis au gout du jour avec l’aide de la réalité augmentée.

Le studio TRIXI a exploité les maintes possibilités offertes par le framework ARKit, créé par Apple. Une boite à outils qui offre aux développeurs iOS les moyens de créer du contenu en réalité augmentée. Les développeurs du studio ne sont donc pas partis de rien, et ont utilisé ARKit pour atteindre les résultats les plus difficiles à obtenir. En quelques jours, le studio a créé en réalité augmentée un portail virtuel qui s’intègre dans un environnement, comme un salon par exemple, et dont l’environnement reprend les codes du clip et son inspiration bande dessinée. TRIXI précise aussi avoir utilisé des ressources de Unity 3D comme GameFlow pour le storyboard et Mixamo pour l’animation.

La réalité augmentée commence peu à peu à se démocratiser auprès du grand public, certainement grâce à l’énorme (et éphémère) succès de Pokémon Go durant l’été 2016. Son futur se dessine comme un marché d’avenir qui se prometteur et l’on peut se poser la question de savoir comment, quelques dizaines d’années après les succès de Jacques Séguéla, la publicité va s’approprier cette technologie ?

Source : Engadget