Nous en parlions la semaine dernière déjà, mais en pensant que le projet était bien encore en mode « projet ». Planqué dans les dossiers du Facebook Journalism Project. Mais ce n’est pas le cas,  le projet de mettre en place un système de paywall avec certains titres de presse a déjà démarré.

Pour rappeler la situation, la relation entre Facebook et les éditeurs, principalement les grands journaux, est compliquée et tendue. En effet, les journaux reprochent à Facebook de leur prendre leurs revenus publicitaires en les faisant adopter petit à petit le format in-app Instant Articles. Cependant Facebook représente également une belle part du trafic pour ces journaux. En somme la presse en ligne est coincée entre trafic et revenus publicitaires. La semaine dernière également, un syndicat d’éditeurs et de journaux publiaient une lettre ouverte à Facebook pour obliger le réseau social à changer de jeu.

Nous sommes en discussion avec plusieurs éditeurs d’actualités sur la manière de mettre en place un modèle commercial d’inscription et d’abonnement sur Facebook. – Brown, Facebook Journalism Project.

De ce fait, Facebook a pris le pas un peu plus rapidement que prévu sur la mise en place, en test, d’un modèle freemium sur la pratique du paywall au sein même de son application mobile. Le paywall est déjà utilisé par la plupart des grands titres de presse comme Le Monde en France ou le New York Times aux États-Unis.
Selon Engadget qui a communiqué par email avec Facebook, certains éditeurs sont en pourparler pour mettre en place ce système dès à présent et pour pouvoir l’élargir à l’ensemble dès 2018.

Donc pour le moment, le modèle paywall n’a pas de forme, ni de date de lancement, mais ça ne serait tarder. Facebook souhaite de son côté détendre les médias tout en menant le jeu. On attend de voir ce que ça va donner, quand on sait que cette pratique n’a pas forcément pour ces mêmes médias.

Source : Engadget.

A propos de l'auteur

Co-fondateur et éditeur de Siècle Digital - Plusieurs expériences dans le digital planning, le trafic management et le social media. J'ai également été Maître Dresseur Pokémon en 1999…

Send this to a friend