C’est le genre de nouvelles technologies que l’on ne peut qu’apprécier, même lorsque nous ne sommes pas concernés directement. Des chercheurs de l’Université de Californie ont mis au point des gants traduisant les 26 lettres de l’alphabet (américain) en langue des signes (ASL) en textes sur smartphone ou écran d’ordinateur.

Le langage des signes est cependant seulement compris par quelques personnes en dehors des malentendants et sourds. Ce qui du coup freine les échanges entre les deux partis. Car pour de nombreux malentendants et sourds, le langage des signe est la première langue utilisée devant la langue anglaise par exemple.

Pour des centaines de personnes au Royaume-Uni, le langage des signes est leur première langue. – Jesal Vishnuram, Responsable des recherches technologiques dans l’association Action on Hearing Loss.

Grâce aux neufs capteurs flexibles qui sont présents sur ces gants de sport au niveau des articulations, le logiciel développé pour est capable d’analyser le mouvement des mains. La technologie s’avère même précise car elle est capable de différencier la rotation de la main à 180 degré. Une précision importante, car les lettres « i » et « j » de l’ASL se distinguent seulement à travers cette rotation de la main. Les signaux des capteurs sont transmis par Bluetooth à une application mobile qui traduit, en temps réel, textuellement les gestes.

Si c’est déjà un premier dans la compréhension et la communication, ces gants sont utiles pour épeler les mots seulement. Or ce n’est comme cela que les malentendants et sourds communiquent. Il reste à cette technologie de traduire et de comprendre le sens des mots et des phrases dans leur contexte.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur et éditeur de Siècle Digital - Plusieurs expériences dans le digital planning, le trafic management et le social media. J'ai également été Maître Dresseur Pokémon en 1999…

Send this to a friend