La Chine annonce la fin des VPN pour février 2018.

3

La grande technique de l’utilisation d’un VPN en Chine pour accéder à l’internet mondial sera bientôt de l’histoire ancienne. En effet, la Chine a déclaré au début de l’année que les Virtual Private Networks, ou VPN, étaient illégaux. À présent, le gouvernement ne laissera pas non plus le choix aux télécoms de se mettre au diapason.

D’après le magazine Bloomberg, les officiels chinois ont annoncé aux opérateurs qu’ils n’auraient pas d’autres choix que de bloquer l’utilisation de VPN sur le territoire à partir du 1er février 2018.

Les entreprises seront toujours autorisées à utiliser un VPN pour la Chine, mais devront utiliser des lignées louées auprès des autorités. Pour les autres … ce sera la fin.

Le VPN est encore la solution principale pour accéder à internet depuis la Chine, que vous soyez un expatrié, un local, ou simplement un touriste. Le Grand Firewall bloque depuis des années l’accès à l’information via des plateformes comme Facebook ou Twitter, et même des médias comme le New York Times. Les Virtual Private Networks étaient donc très important pour obtenir une information juste et d’expression libre.

Néanmoins, il existe toujours des solutions des serveurs proxy ouverts pour contourner le Grand Firewall de Chine. Mais jusqu’à quand ?

La Chine est une terre prospère pour bien des entreprises du numérique, et c’est aussi une terre très convoitée. Malheureusement on est bien loin du libéralisme d’Internet et

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Send this to a friend