Au moins une fois par repas de famille on entend la fameuse phrase “regarde l’école en Suède, ils sont toujours en avance dans ces pays là” , et bien la marque de voiture Volvo va encore entretenir cette fameuse réputation d’avant-gardisme. Le fabriquant a annoncé arrêter de vendre des voitures uniquement à essence ou diesel dès 2019.

En effet, d’après le directeur général de Volvo Cars, Hakan Samuelsson, la marque ne sortira que des modèles électrique ou à minima fonctionnant avec des moteurs hybrides. La semaine dernière, le fabriquant a réaffecté sa division performance, Polestar, aux voitures électriques, de quoi tenir sa promesse d’une série de 40 voitures entièrement électriques en 2019 !

La société suédoise semble confiante puisqu’elle prévoit de lancer 5 véhicules entre 2019 et 2021 : deux seront des Polestar (comprenez des modèles de performance pour la vitesse) et les trois autres seront des modèles de villes plus calmes. Ces 5 modèles viendront compléter des modèles hybrides, qui, dans un environnement urbain ne nécessiteront pas d’utiliser le moteur à combustion. Dans l’agenda de la marque est prévu aussi des voitures hybrides dites “douces” qui fonctionneront essentiellement avec du gaz ou du diesel. Les arrêts permettront de recharger les batteries du moteur électrique.

Après avoir essuyé quelques tempêtes et incertitudes suite à la revente du groupe par Ford à Geely Holding, un groupe chinois, en 2010. Le constructeur suédois a su remettre d’aplomb et a enregistré un bénéfice net de 880 millions de dollars en 2016 et a vendu pas moins de 534 000 milles voitures l’année dernière .

Après l’annonce de fabrication de camions-poubelles autonomes ,toujours dans le registre de l’audace et de la préoccupation environnemental , Volvlo a annoncé vouloir un impact neutre sur l’environnement dans la fabrication de ses voitures d’ici 2025. Objectif : vendre 1 million de voitures électrique d’ici la même année.

Green is the new cash.