La réalité virtuelle tente de se faire une place auprès d’un public plus large, par exemple avec WebVR, une proposition VR faite par Google qui propose d’accéder à l’expérience depuis son navigateur web, ou Google Earth VR. Seulement, cette nouvelle technologie semble encore souffrir quelque peu de son aspect immersif et novateur, aspects auxquels l’utilisateur auraient du mal à s’adapter. C’est en tout cas ce que laisse entendre Youtube, dans un billet posté sur son blog le 19 juin 2017.

La plateforme a révélé mettre en place un nouvel outil : les cartes thermiques. Disponibles pour les créateurs de vidéos en VR ayant dépassées les 1000 vues, cette nouvelle fonctionnalité s’insère dans les statistiques des vidéos. Les cartes thermiques vont permettre aux créateurs de savoir dans quelle zone l’oeil de l’utilisateur s’attarde, et à l’inverse, dans quelle zone l’oeil ne fait que passer. Plus la couleur sur un point de la carte thermique sera rouge, plus le regard aura été attiré par cette zone dans la vidéo. Youtube s’attarde ensuite sur les recommandations concernant le contexte : les utilisateurs de Cardboard ont besoin de quelques secondes pour s’habituer aux casques. Il est donc mieux que l’action ne commence pas directement, au risque de perdre le spectateur d’entrée de jeu.

VR sur Youtube

Seulement, la plateforme de vidéos révèle aussi que 75% des spectateurs regarderaient dans les 90 degrés centraux de la vidéo, à savoir : devant eux. Peu tournent la tête afin de regarder l’action à droite ou à gauche, par exemple. Pour palier à cela, Youtube conseille aux créateurs d’utiliser des marqueurs pour attirer l’action, à l’exemple du son, ou de mettre en place l’action en exploitant les 360 degrés. Seulement, cette découverte s’affiche tout de même comme étant une réelle problématique pour les créateurs et les précurseurs de la VR pour le grand public.

La télévision a été inventé aux alentours des années 1920, suivant le cinéma de quelques dizaines d’années. Partant de ce constant, cela fait presque 100 ans que nous regardons des vidéos grâce à la télévision ou au cinéma : sur des écrans situés devant nous. Puis, arrive la VR, qui laisse à l’utilisateur 360 degrés de liberté pour regarder où il veut. Il est certain qu’il va falloir éduquer les utilisateurs à ce nouveau mode de vidéo avant que la VR ne se démocratise auprès du grand public.

Source : Blog Youtube