Qui n’a jamais suivi les avis et recommandations d’un restaurant ou d’un bar sur Google Maps ? Bien situé et pratique, cette fonctionnalité intègre même un graphique du niveau d’influence selon l’heure grâce à la géolocalisation (seulement les lieux très fréquentés). Cependant les avis et recommandation de Google Maps fonctionnent grâce la participation d’une communauté. Ce qui n’est toujours simple même pour Google.

De ce fait, Google avait déjà crée un programme « Local Guides » pour identifier ces contributeurs et du coup valider les avis et recommandations. Quand on sait que les fermes à clics sont toujours présentes, il vaut mieux s’assurer de la véracité. Afin donc de stimuler cette communauté, Google a décider de mettre à jour Local Guides avec un système de gamification.

Le système est simple : plus vous notez et recommandez des lieux, plus vous gagnez des points. Au bout d’un certain nombre (250 points / Niveau 4), vous recevez un badge qui sera alors visible. Faisant de vous en quelque sorte un « influenceur ». C’est bien beau, mais que gagner à part le badge ? Lorsque vous atteignez les niveaux élevés, Google vous permets d’accéder à des avantages exclusifs et à des nouvelles fonctionnalités en avant-première.

Comment contribuer à Google Maps ? Tout d’abord en attribuant des notes et des avis. En prenant des photos des lieux. En ajoutant des lieux encore non inscrits ou en les modifiant (horaires…), en répondant aux questions et tout simplement en vérifiant l’exactitude des données.

Le système de gamification est déjà utilisé par Facebook pour exactement la même chose. Notamment dans la vérification des données (site web, adresse, horaires…). L’avantage pour la plateforme, c’est de pouvoir envoyer des notifications pour vous demander votre avis ou directement quand vous consultez une page.

Pour participer à Local Guides.

A propos de l'auteur

Co-fondateur et éditeur de Siècle Digital - Plusieurs expériences dans le digital planning, le trafic management et le social media. J'ai également été Maître Dresseur Pokémon en 1999…

Send this to a friend