Un vrai don, un geste désintéressé sans l’attente de quoi que ce soit en retour. Assez rare pour le signaler dans notre époque, d’autant plus que la somme donnée est plus que conséquente ! Un ancien élève anonyme a donné 140 millions de dollars, on connaît la logique du “don/ contre-don”  de Marcel Mauss, qui veut qu’une donation soit  toujours accompagnée d’attentes de retour implicites. Ici, l’enveloppe reçue par la célèbre institution est sans restriction.

L’université a donné des exemples de travaux dans lesquelles les fonds pourraient être utilisés, parmi eux la recherche sur la maladie d’Alzheimer où il est question de l’utilisation de stimulation visuelle. En physique par exemple où les chercheurs du MIT ont déjà joué un rôle de premier plan dans la détection de la plus grande collection de particules d’antimatière enregistrées dans l’espace et bien sur en tant qu’université elle va avec cette argent pouvoir parfaire ses programmes éducatifs.

Bien que sous couvert d’anonymat, le donateur a déclaré dans le communiqué du MIT, qu’il avait pu bénéficier du programme d’aide financière du MIT, “Je suis également inspiré de la vision du MIT pour relever les défis mondiaux et j’espère que son leadership le fait agir pour rendre le monde meilleur(…) Je suis béni de pouvoir rendre à l’Université ce qu’elle m’a donné.”

Une belle initiative qui ne manquera pas d’inspirer d’autres établissements.

Source.