La plateforme de messagerie Snapchat est à un tournant de l’entreprise commencée en 2011. Depuis son entrée en bourse au mois de mars 2017, le réseau social doit prouver aux actionnaires que l’entreprise peut tenir ses projections financières et être rentable tout en développant sa communauté. Une tâche compliquée que Facebook a réussi avec brio il y a quelques années.

Cependant, Snapchat essuie depuis presque un an la charge de Facebook Inc. avec notamment les Instagram Stories. Avec plus de 200 millions d’utilisateurs de la fonctionnalité sur une communauté globale de plus de 600 millions de membres, Instagram a une force de frappe aujourd’hui inégalable pour Snapchat. Alors comment réussir ce pari boursier pour le réseau social sans cette force communautaire ? En montrant l’efficacité des performances publicitaires d’un de ses produits phares, les « geofilter ads ». Pour cela, Snapchat a racheté une compagnie spécialisée dans la publicité mobile et la géolocalisation de données : Placed pour 200 millions de dollars.

Une des technologies développée par Placed, créée en 2011 également, permet l’attribution grâce à l’affichage géolocalisé et donc les visites d’un lieu précis. Pour Snapchat, Placed permettra donc de mesurer précisément le nombre de visite directe et indirecte via les « geofilter ads ». Le principe du Snap To Store pourra montrer ainsi inclure l’investissement online sur le réseau social et les résultats offline via les visites. Un moyen de séduire l’ensemble des commerçants comme Walmart, McDonald’s, Starbucks… Bref les annonceurs qui ont de gros moyens publicitaires. Ci-dessous le fonctionnement du principe qui sera mis en place :

  1. Un utilisateur visite une boutique and utilise un geofilter dédié sur Snapchat,
  2. Ce dernier publie ce Snap dans sa Story ou directement à un/des ami(s),
  3. Quelques amis voient le snap avec le geofilter de la boutique,
  4. Certains des ces amis ayant vu le Snap se rendent plus tard en boutique (c’est là où l’attribution entre en compte),
  5. Certains des ces amis n’ont pas vu le Snap d’origine, mais se rendent comme même en boutique (pas d’attribution),
  6. Comparaison du taux de visite des utilisateurs entre ceux qui ont vu et ceux qui n’ont pas vu le Snap avec le geofilter pour déterminer l’acquisition.

Côté protection des données, Snapchat prévient qu’une partie tierce fera la transition entre les données récoltées par Placed et celles utilisées par la plateforme sociale. Le rachat de Snapchat permettra de « combler » le fossé des données de géolocalisation avec Facebook ou Instagram, mais pas encore celle du nombre d’utilisateurs. Cette dernière reste pourtant une des données essentielles dans l’équation de la réussite pour un réseau social.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur et éditeur de Siècle Digital - Plusieurs expériences dans le digital planning, le trafic management et le social media. J'étudie et je me documente beaucoup sur les notions d'influence et de psychologie sociale et cognitive.

Laissez un commentaire

Send this to a friend