En mars dernier Facebook introduisait les collectes de fonds pour les utilisateurs ou les pages en s’appuyant sur des services tiers comme GoFoundMe. Son angle d’attaque : les besoins de première nécessité. Désormais le grand F veut aller plus loin et élargi l’accès à cette fonctionnalité.

En plus des causes comme l’éducation, les soins médicaux, ou les frais funéraires, Facebook revient à son coeur de métier à savoir la vie quotidienne. En effet, il sera possible désormais de créer des collectes de fond autant pour le sport, que pour votre vie de quartier, ou les 60 ans de mariage de vos grands-parents.

Dans les 24 heures la collecte est validée et Facebook prend 6,9% de commission. La firme la justifie comme étant nécéssaire pour maintenir et entretenir le service…

Il est possible de préciser si on fait la collecte pour soi ou un ami. Avec l’avantage d’avoir un vivier de personnes extraordinaires à disposition et un réseau sans pareil la collecte de fonds made in Facebook ne fait que surfer (tardivement) sur le phénomène crowdfunding, mais pourrait très bien rapidement s’imposer comme le leader.

Vous pouvez accéder au service de collecte sur facebook.com/fundraisers.

Source.