En mai, Snapchat avait présenté de nouvelles fonctionnalités, dont la snap loop (semblable à l’outil Boomerang d’Instagram), la magic eraser (à savoir, une gomme), et les snaps éternels, qui ont pu sembler surprenants. Le réseau social semble avoir pris du retard sur son concurrent principal Instagram, malgré le fait que ce dernier ai littéralement plagié le concept des stores, crée à l’origine par Snapchat. Alors qu’Instagram a annoncé hier sur son blog le lancement officiel des location et hashtag stories, Snapchat, au coude à coude, annonce le lancement des stories de groupe.

Fin 2016, les groupes débarquaient sur Snapchat, offrant la possibilité de partager des images, des autocollants, des vidéos, etc. Le réseau avait gardé son aspect premier, à savoir, l’éphémère, en précisant que les messages envoyé à un groupe étaient supprimés après 24 heures, l’idée est semblable en quelques points pour les stories de groupe. Il est maintenant possible de créer une story privée, et de choisir les utilisateurs qui pourront y participer. La fonctionnalité permet de géolocaliser la story, de lui choisir un nom et d’y ajouter ensuite les participants. Que ce soit des amis ou de la famille, l’idée est de simplifier et de « privatiser » l’espace relativement public qu’est Snapchat, rendant ainsi certaines histoires plus privées. Chaque utilisateur peut ensuite ajouter une photo ou une vidéo pour contribuer à la story de groupe. Le contenu de la story disparait si personne n’y contribue pendant 24h, ou si un membre du groupe supprime la story.

La vidéo de présentation des custom stories réalisée par Snapchat illustre bien le genre de situations dans lesquelles les utilisateurs pourraient utiliser la fonctionnalités : voyage entre amis, soirée ou week-end en famille. En bref, l’objectif est de rendre les stories un peu plus sociales, mais surtout plus personnalisées.

Source : Engadget