Les plateformes de messagerie comme Snapchat ou WhatsApp ont pas mal fait parler d’elle quand elles ont été rachetées (ou tentées) ou quand elle sont rentrées en Bourse. On se souvient presque tous de la réponse négative de ce jeune adulte de 18 ans préférant renoncer à 3 milliards de dollars pour continuer sa route seul. C’était en 2013 et depuis l’ensemble des application de messagerie ont fortement évolué en nombre d’utilisateurs.

Messaging is one of the few things that people do more than social networking. – Mark Zuckerberg.

Ci-dessous le classement de celles-ci en fonction du nombre d’utilisateurs actifs par mois en 2017 dans le monde :

#1 Whatsapp

Nombre d’utilisateurs actifs mensuel :
+1 200 000 000 de membres en janvier 2017.

Description :
Développée en 2009, l’application de messagerie sera rachetée par Facebook en 2014 pour un montant de 16 milliards de dollars (dont 12 en actions Facebook). Pour l’anecdote, le nom Whatsapp est un dérivé de « What’s up? ».
Liens : iOS / Android.

#2 Messenger

Nombre d’utilisateurs actifs mensuel :
±1 200 000 000 de membres en janvier 2017.

Description :
Facebook Messenger est, comme son nom l’indique, la messagerie créée par le réseau social en propre. Sa particularité (depuis 2015) est de pouvoir utiliser Messenger sans pour autant avoir de compte Facebook. La première version de Messenger a été lancée en 2011.
Liens : iOS / Android.

#3 WeChat

Nombre d’utilisateurs actifs mensuel :
900 000 000 de membres en janvier 2017.

Description :
Contrairement aux deux précédentes messageries californiennes, WeChat est chinois. C’est d’ailleurs l’application la plus populaire dans le pays. Elle a été développée par Tencent Holdings, géant de l’Internet chinois.
Liens : iOS / Android.

#4 QQ

Nombre d’utilisateurs actifs mensuel :
870 000 000 de membres en janvier 2017.

Description :
Appelé aussi Tencent QQ, l’application a aussi été développée par Tencent. Au départ, QQ était beaucoup plus utilisée par les chinois que WeChat, mais ce dernier a pris le dessus en terme d’utilisateurs actifs par mois. C’est l’une des plus vieilles application, car lancée en 1999, mais c’est réellement en 2004 qu’elle croît.
Liens : iOS / Android.

#5 Snapchat

Nombre d’utilisateurs actifs mensuel :
301 000 000 de membres en janvier 2017.

Description :
Nous en parlons beaucoup, mais elle n’arrive qu’en 5è position. Snapchat a été lancée en 2011 par des étudiants de la prestigieuse université de Stanford aux États-Unis. Elle s’est rendue populaire pour sa fonctionnalité de « limite de temps » de visualisation d’une photo ou d’une courte vidéo. Aujourd’hui, elle subit la concurrence indirecte d’Instagram. Snapchat est valorisée en bourse à plus de 24 milliards de dollars.
Liens : iOS / Android.

#6 Viber

Nombre d’utilisateurs actifs mensuel :
260 000 000 de membres en janvier 2017.

Description :
Développée par une société israélienne, Viber a été racheté par le groupe japonais Rakuten (connu pour avoir également PriceMinister) en 2014. L’application s’est rendue populaire pour utiliser la technique VoIP (« voix sur IP ») permettant de communiquer par la voix. Ce qui est le cas pour d’autres plateforme comme Messenger aujourd’hui.
Liens : iOS / Android.

#7 Line

Nombre d’utilisateurs actifs mensuel :
250 000 000 de membres en janvier 2017.

Description :
Cette messagerie a été développée par une société japonaise du nom de NHN Japon en 2011, mais depuis elle a été rachetée par le plus grand portail Web coréen, Naver. Line a basé son business model sur la vente de jeux et de stickers. Deux éléments qui prennent de plus en plus d’importance sur des messageries occidentales comme Messenger.

Liens : iOS / Android.

#8 Telegram

Nombre d’utilisateurs actifs mensuel :
75 000 000 de membres en janvier 2017.

Description :
C’est l’application de messagerie russe créée en 2013 par les mêmes fondateurs du plus grand réseau social russe, VKontakte. Son siège est basé en Allemagne sous le statut d’une association à but non lucratif. Telegram est connu pour permettre l’envoi de messages chiffrés non stockés sur le serveur de l’application. Elle devenue connue notamment pour être utilisée par le régime de Daesh pour communiquer sans être surveillé.
Liens : iOS / Android.

Source.