Si vous avez grandi à l’époque des mIRC, Quakenet, et autres plateformes du début de l’internet sociable, vous avez obligatoirement été ‘rickrollé’. C’est probablement une des premières farces que la toile ait connue. Du haut de ses 10 années, le Rickroll est l’expression qui confirme la règle des blagues les plus courtes étant les meilleures.

Le nom Rickroll vient de l’artiste Rick Astley, interprète de la chanson « Never Gonna Give You Up » sortie en 1987. À l’époque, la farce consistait à partager un lien sensé renvoyer vers un sujet intéressant, mais le lien dissimulait un renvoi vers le clip de la chanson. Si cela vous arrivait, vous aviez alors été ‘rickrollé’.

Sur YouTube, la version la plus âgée a été mise en ligne en mai 2007, avec une accroche qui résume bien la raison d’être du Rickroll sur Internet : « As long as trolls are still trolling, the Rick will never stop rolling. »

En septembre 2015, Apple a caché un clin d’oeil au Rickroll dans une partie assez peu fréquentée de son site dédiée à l’assistance sur l’utilisation de l’écran de l’iWatch. Mieux encore, lors de la mise en ligne de son centre d’assistance pour iOS7, on pouvait voir que la fameuse chanson de Rick Astley était jouée sur l’iPhone.

Google était très friand de la célébration du 1er avril et depuis très longtemps a aussi utilisé le Rickroll. Sur YouTube le 1er avril 2008, toute les vidéos recommandées sur plateforme renvoyaient vers le clip de Rick Astley.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Siècle Digital, j’occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l’univers numérique de demain.

6 commentaires

  1. Pingback: Digital: Rickroll : la plus vieille farce d’Internet a 10 ans ! - Astucieusement

  2. Pingback: Youjizz

  3. Pingback: jeux de friv

  4. Pingback: orospu

  5. Pingback: why not look here

  6. Pingback: Wedding Planners in Hyderabad

Laissez un commentaire

Send this to a friend