L’éditeur de jeux-vidéo japonais aura mis longtemps avant de saisir toute l’opportunité du mobile et du changement d’ère dans lequel il se trouvait. Nintendo a récemment annoncé la sortie d’une application mobile d’une des plus célèbre licence de jeu : Zelda.

Si à l’heure actuelle, nous n’avons pas plus d’information quant au nom donné à l’application dérivé du jeu-vidéo, ni à son business model : payant comme Super Mario Run ou en free-to-play nécessitant des achats intégrés pour accéder à l’ensemble des fonctionnalités/niveaux du jeu. Une stratégie tarifaire hautement stratégique qui pourrait décevoir les (très) nombreux fans de Zelda. D’autant plus avec le succès commercial du dernier né de la licence : Breath of the Wild. Jeu sorti sur la nouvelle console génération de Nintendo : la Switch.

Cette annonce fait suite à celle du CEO de Nintendo qui prévoyait la création de 3 applications mobile déclinées de ses plus célèbres jeux-vidéo faisant suite à Mario et Fire Emblem Heroes dont une version mobile d’Animal Crossing. Cette stratégie fait suite aux grands succès qu’ont connu Pokémon et Super Mario Run précédemment. C’est également l’occasion pour Nintendo de remonter dans la course des éditeurs de jeux-vidéo bousculant le marché du gaming.

Nintendo n’est pas le seul à décliner ses grandes licences, Electronic Arts prévoit prochainement de sortir une version complète de son célèbre jeu Les Sims.

Source : The Wall Street Journal.

A propos de l'auteur

Co-fondateur et éditeur de Siècle Digital - Plusieurs expériences dans le digital planning, le trafic management et le social media. J'étudie et je me documente beaucoup sur les notions d'influence et de psychologie sociale et cognitive.

Send this to a friend