L’ attribution, c’est le sujet que l’on traite trop peu par manque de ressources. Mais de savoir d’où vient son trafic en ligne ou en boutique, ses ventes e-commerce ou en point de vente ou encore la gestion de ses leads devrait être le cheval de bataille de tout service marketing.
Pourquoi ? Afin de savoir où investir, connaître au mieux sa rentabilité sur ses différents leviers d’acquisition, mais surtout de rendre à César ce qui est à César. C’est sur ce dernier point notamment que Facebook a developpé une nouvelle fonctionnalité il y a déjà quelques mois : Offline Conversion.

En approchant quasiment les 2 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde, Facebook est depuis quelques années un levier marketing digital de taille. Mais Facebook n’entend pas cantonner son impact marketing au digital, mais bien à une vision globale. Là-dessus, je ne pourrais être que d’accord avec le réseau social. Séparé le « digital » du « traditionnel » n’a que de sens pour les professionnels manquant de connaissances sur le marketing. En prenant l’exemple de Facebook, c’est 32 millions d’utilisateurs actifs par mois, soit un français sur deux. Quel professionnel du marketing pourrait se targuer de segmenter différemment un utilisateur Facebook d’un autre individu ?

Mais qu’est-ce qu’est la fonctionnalité « Offline Conversion » ?

C’est l’outil d’ attribution de Facebook et de sa vision global du marketing. L’objectif est de relier un quelconque conversion (ventes hors-ligne / en ligne, visite en boutique ou trafic sur un site…) si possible à un lead généré par la plateforme.

À travers l’un de ses objectifs marketing qui est la génération de leads, Facebook propose de les relier au logiciel CRM de l’entreprise afin de prendre du recul sur l’ensemble du business de l’entreprise en question. Ce qui permet de :
– connecter les publicités créées aux résultats même si ces derniers ne sont pas fait en ligne,
– créer des campagnes Facebook basée sur les audiences qui ont le mieux fonctionné via les audiences personnalisées et similaires,
– de retargeter des clients sur des produits similaires.

Pour cela, il faut connecter le CRM à Facebook en paramètrant les évènements hors-ligne via des solutions comme Marketo, Salesforce combiné à des outils comme Mailchimp. Ou alors de configurer ses outils natifs, ce qui demande des ressources compétentes en interne ou à travers une agence.

Dans tout les cas, il sera nécéssaire d’avoir configuré un Business Manager (solution professionnelle de Facebook) et de combiner les campagnes de Facebook Leads à la fonctionnalité Offline Conversion.

Le développement d’une fonctionnalité d’ attribution globale est une avancée supplémentaire pour convaincre les entreprises à investir sur sa plateforme. Le frein principal étant que les professionnels ont du mal à mesurer leur rentabilité sur les réseaux sociaux. Souvent par manque de KPIs. C’est également une manière pour Facebook de « tacler » Google et sa solution Analytics qui privilégie par défaut ses propres solutions publicitaires dans l’ attribution : Adwords, Display ou encore Youtube.

Source : Facebook Business.