The Moderators : un court-métrage sur les gardiens du web.

0

The Moderators, de Adrian Chen et Ciaran Cassidy, est un film qui porte un regard neutre sur le monde des modérateurs. En suivant pendant une semaine la formation de ses futurs gardiens de la morale et de la décence en Inde.

Certes le film est neutre mais on ne peut, après ces vingts minutes de film que se dire que les formes ont changé mais que le fond reste le même. Le capitalisme des GAFA s’appuie sur les mêmes bases que celui du siècle dernier. Le métier qu’exerce ces indiens est dangereux pour la santé… mentale. Avoir à faire face chaque jour aux penchants les plus malsains et scabreux de l’humanité pour sauvegarder la moralité du web ne peut qu’affecter la nôtre. Cela me fait penser à la campagne que l’on faisait contre Nike il y a quelques années sur les petits chinois qui fabriquent nos ballons et nos chaussures.

Même s’ils sont derrière un ordinateur et dans des salles climatisées cela reste tout de même un métier précaire, en effet, les entreprises ont établi un système de turnover régulier pour éviter à avoir affaire à des burnouts ou à des pathologies psychologiques naissantes. Dans le film on suit des nouveaux qui mettent un pied pour la première fois dans le monde du travail, et veulent une première expérience, ils seront servis en terme d’expérience !

Les interviews des managers à la fin sont criantes de vérité, mais surtout illustre un certain état de « servitude volontaire » que sont certains de ses métiers de « service ». Deux mots qui ont la même étymologie, hasard ? Je ne pense pas. Dans ces interviews un des managers explique clairement leur credo et leur raison d’être, à savoir que sans eux le web serait une « porn factory » et d’arguer que l’on ne peut pas se fier à la machine pour faire le tri, qu’il y aura toujours des erreurs,qu’il y a toujours besoin d’homme derrière la machine.

Et qu’il y aura toujours besoin d’humains derrière d’autres humains, pour contenir leurs « erreurs » .

Voir la vidéo :The Moderators

A propos de l'auteur

Big Mac et langue française, furax en charentaises. Dans mes petits chaussons quand il s' agit de contradiction.

Envoyer à un ami