Comment influencer le référencement naturel grâce à son nom de domaine
Insights

Comment influencer le référencement naturel grâce à son nom de domaine

Il y a quatre ans, le responsable de Google Webspam Matt Cutts twittait un message qui dévoilait une légère modification de l’algorithme de Google. Celle-ci visait à donner moins d’impact aux noms de domaine comportant des mots-clés et dont le contenu était de faible qualité.

Si autrefois des noms de domaine tels que gagner-argent-facile.com sans trop de contenu pouvaient avoir de l’effet sur le référencement et manipuler le moteur de recherche, il est fort à parier que cette technique soit aujourd’hui parfaitement désuète. Voici quelques conseils pour créer un nom de domaine favorable au référencement et, plus important encore, « user friendly ».

Nom de marque vs mots-clés

Comme nous l’avons vu précédemment, les noms de domaine uniquement composés de mots-clés, soit EMD (Exact Match Domain), peuvent-être plus facilement pénalisés par Google. Par ailleurs, ce genre de NDD (Nom de Domaine) reste très impersonnel aux yeux des internautes : il ne diffuse aucune identité d’entreprise et ne met pas en valeur l’image de marque. Il est plutôt conseillé de créer et de promouvoir sa propre marque via son nom de domaine. En plus de donner de la crédibilité à votre entreprise, vous créerez un plus grand impact émotionnel sur l’internaute qu’avec une suite de mots-clés « spammy » et peu chaleureuse. Chanel.com par exemple est facilement mémorisable et va directement vous renvoyer une image de luxe, de beauté et d’inaccessibilité, alors qu’acheter-parfum-de-luxe-paris.fr ne va pas forcément paraître attrayant. Bien sûr, avant qu’une marque ne s’inscrive dans l’esprit de l’utilisateur, il faudra compter sur une stratégie de communication bien ficelée.

Quelques conseils de base pour former l’URL idéale

Voici cinq règles d’or qui vont vous permettre de créer une URL optimisée pour les moteurs de recherche et pour les utilisateurs :

    1. Achetez votre propre nom de domaine : avoir son propre nom de domaine donne de la crédibilité à votre entreprise. De nombreux hébergeurs connus tels que 1&1 proposent l’achat de noms de domaines.
    2. Créez un nom de domaine court et esthétique : il est conseillé de ne pas dépasser 15 à 20 caractères et d’éviter de mettre trop de tirets.
    3. Créez un nom de domaine facilement mémorisable : ainsi, vos visiteurs se souviennent de vous et reviennent facilement sur votre page.
    4. Créez un nom de domaine pertinent : il représente votre identité d’entreprise. Il vaut mieux que le titre de votre site Web soit le même que votre nom de domaine.
    5. Ne perdez pas votre référencement lors d’un changement de nom de domaine : créez des redirections 301.

L’extension de nom de domaine : un choix crucial pour le référencement ?

Il existe plusieurs types d’extensions de noms de domaine (également appelées Top Level Domain ou TLD) : les gTLDs représentent les extensions génériques comme .com et .net. Les ccTLD correspondent aux extensions nationales de premier niveau comme .fr, .de, .uk, etc. Depuis 2012, on compte également de nouvelles extensions, les nTLD, telles que .shop, .paris ou encore .blog. Il est alors pertinent de choisir une extension qui correspond à votre activité/thématique de blog où à votre portée régionale/nationale. Cependant, il est difficile de dire si les nTLDs ont un véritable impact sur le référencement vis-à-vis des gTLD et ccTLD, car elles sont encore très récentes. Il n’est pas non plus prouvé que certaines extensions sont privilégiées par rapport aux autres, par contre sachez que les moteurs de recherche prennent en compte la langue du navigateur, du site et de la requête et que l’extension influence le taux de clics.

Nom de domaine : un réel impact sur le référencement ?

Aujourd’hui, un nom de domaine seul a peu d’impact sur le référencement, mais il fait partie des leviers qui contribuent à une meilleure indexation. En effet, il ne suffit pas d’avoir un bon nom de domaine pour se retrouver en première position des SERPs, cela dépend également de nombreux autres critères : contenu attrayant, backlinks de qualité, maillage interne intelligent, marketing effectif, popularité, taux de rebond, etc.

Send this to a friend