Les raisons de faire de la veille pour les RP
influence

Les raisons de faire de la veille pour les RP

Le métier des relations presse a pris conscience de la transformation numérique de son marché. C’est-à-dire le croisement des RP dites traditionnelles (presse papier/en ligne) et des réseaux sociaux, des forums et des blogs où se mêlent journalistes, agences de relations presse, influenceurs et internautes. Nous parlons alors de marketing d’influence et de relation média.

Cependant si le métier de RP évolue, ses missions « fil rouge » existe toujours bel et bien. À cela, on pense notamment à celle se situant au tout début : la veille. Mais alors quelles raisons de faire de la veille pour les RP ? Et plus particulièrement l’utilisation d’un outil dans une stratégie d’influence !

#1 Identifier l’influenceur

Nous l’avons dit, les relations média aujourd’hui intègrent les influenceurs et les internautes créant et partageant de nombreux contenus. Les plateformes sociales sont nombreuses, les outils de curation également et les prises de paroles sont phénoménales.

Dans ce contexte là qui évolue rapidement contrairement à la presse traditionnelle où tel journaliste est catégorisé dans un secteur particulier et rattaché à un groupe de presse distinct. L’influenceur et l’internaute seront quant à eux beaucoup plus volage en terme de contenus. Il convient donc de les identifier précisément afin de leur transmettre un message cohérent avec leurs prises de parole. L’outil de veille permet alors de viser juste et de concentrer les efforts et la relation sur une sélection qualifiée d’influenceurs.

#2 La création de contenus pertinents en phase avec l’influenceur

Une fois identifié, l’influenceur sera compliqué à contacter selon son degré d’influence auprès des internautes : une boite d’emails remplie, des cadeaux de marque nombreux, des demandes de contact multicanales (Facebook, Twitter, Instagram, voie postale…).

Pour être donc en phase avec l’influenceur, le contenu (au sens large) transmis devra lui « parler » en personne, mais également toucher sa communauté. Cette dernière est la référence et le gage de son influence. Jamais l’influenceur ne mettra en danger celle-ci au risque de perdre toute crédibilité. D’autant plus si la contre-partie n’en vaut pas la peine…

L’utilisation d’outil de veille permet de détecter les tendances et les derniers contenus d’influenceur en temps réel, mais aussi de réaliser des calendriers rédactionnels afin de structurer les prises de contact.

#3 Mesurer les résultats : retombées, prises de paroles, retour sur investissement

Enfin il convient de mesurer les performances de sa stratégie d’influence. Tout comme pour la presse traditionnelle / en ligne où l’on comptabilise le nombre d’articles et de mentions, il faut décliner ce travail sur les réseaux sociaux, les forums et les blogs.

Un outil de veille prend alors un sens particulier, puisque dans un maillage aussi complexe de l’influence, il est souvent facile de passer à côté de nombreuses retombées et d’analyser correctement la couverture médiatique. On pense alors à la notion de Dark social.
Comme tout levier marketing, il est important de mesurer ses retours sur investissement de manière globale.

—————

Nous l’avons déjà mentionné dans cet article, la transformation digitale des relations presse modifie l’approche, la vision et certaines missions du métier où la notion de Data driven communication entre en jeux. Soit le progrès du secteur des RP complété par les données recueillies grâce aux nouvelles technologies et des outils de veille.

 

Send this to a friend