Il y a des parisiens et des touristes qui vous êtes surpris. Les premiers tests des Sea Bubbles devraient avoir lieux sur la Seine dès cet été.

Voilà déjà un moment que l’invention fait couler de l’encre, d’après le navigateur Alain Thébault, l’homme à l’origine de ce projet. Les Sea Bubbles pourront accueillir 4 personnes et s’appuient sur le principe de la technologie de l’hydroptère dont Alain Thébault, skipper, est le concepteur. À partir d’une certaine vitesse, les ailes immergées permettent de s’élever au-dessus de l’eau, jusqu’à 5 mètres pour être exact. L’avantage de ces Sea Bubbles sont qu’elles sont silencieuses et fonctionnent entièrement à l’énergie renouvelable. Deux critères qui ne sont pas superflus à l’heure actuelle, et surtout dans de grandes métropoles comme Paris.

Anne Hidalgo, la maire de Paris voit dans ce projet, une opportunité de réduire le flux de voitures sur les berges de Seine. Un problème auquel elle s’attèle depuis déjà presque deux ans.

sea bubbles

Mise en scène de Sea Bubbles sur les berges de Paris.

Sous la bienveillance de la maire donc, des essais ont déjà eu lieu sur un site de l’entreprise dans la région de Marseille. Des essais qui ont dû s’avérer concluants puisque Alain Thébault s’est permis de donner rendez-vous le 14 juin aux parisiens pour le premier test. La maire de Paris a tout de même tempéré : “l’expérimentation se fera cet été, mais donner une date est aujourd’hui prématuré. ”

L’innovation Made in France marche sur l’eau.

Source