La firme de Mountain View a publié une mise à jour de son Project Sunroof. Cette cartographie de l’ensoleillement des toits couvre à présent 60 millions de bâtiments.

Projet lancé il y a presque deux ans, Sunroof est une carte interactive qui vous donnera l’ensoleillement de votre toit. L’objectif derrière étant de dynamiser l’installation de panneaux solaires aux États-Unis. D’ailleurs, le projet a débute avec la ville de San Francisco, puis s’est peu à peu développé. Aujourd’hui Project Sunroof couvre les 50 états pour 60 millions de constructions.

Project Sunroof

De ce qu’en ressort Google, c’est que 79% des bâtiments qui ont été passés sous son système d’imagerie sont techniquement viables pour des panneaux solaires. À Hawaï, en Arizona, au Nevada, et au Nouveau Mexique, ce score monte à 90%. Les plus bas enregistrés sont en Pennsylvanie, dans le Maine, et au Minnesota où on descend à 60%.

La ville la plus intéressante est Houston au Texas. Elle n'enregistre peut-être pas le plus d’ensoleillement, mais ses bâtiments sont construits de telle sorte que c’est la ville qui a le plus de potentiel. Sunroof estime sa capacité de production à 18,940 GWh. Los Angeles, Phoenix, San Antonio et New York sont elles, dans le top 5. Derrière Houston.

Project Sunroof

Classement des villes par capacité.

L’initiative semble être inintéressée de la part du géant. Sa volonté est de voir plus de foyers utiliser des énergies renouvelables. Et sur cet aspect, la firme de Mountain View n’a pas à rougir. Elle est proche du 100% de consommation en énergies renouvelables pour ses data centers, sans oublier le zéro déchet omniprésent dans sa culture.

Source.