Après avoir envahi les salons, Alexa, l’assistant virtuel d’Amazon s’attaque aux smartphones. La firme de Jeff Bezos a annoncé qu’elle lançait l’intégration d’Alexa dans son application mobile.

Cela signifie qu’en lieu et place d’une simple interface vocale destinée à vous guider dans votre parcours client, vous allez échanger avec un cerveau. Vous pourrez ainsi contrôler votre maison connectée, écouter de la musique, lire des livres Kindle, demander la météo, les nouvelles et utiliser toutes les autres compétences de l’assistant virtuel.

Concrètement c’est Alexa sans son Echo ou sa Fire Tv. C’est l’écosystème Amazon qui grandit, mais c’est surtout un nouveau champs de bataille où Google sera aussi présent avec Google Assistant.

En utilisant son application phare comme cheval de Troie pour Alexa et non une application dédiée à l’assistant virtuel, c’est une stratégie audacieuse que la firme adopte. En effet, en accoutumant l’utilisateur à Alexa au quotidien, notamment avec les intégrations de Uber, Starbucks, la fonction “Briefing Flash” qui permet à Alexa de vous lire les nouvelles et même d’une API qui permettra de fermer la porte de chez soi … Amazon se place encore une fois comme étant la seule entité capable de rivaliser avec Google en terme d’assistant virtuel.

Bien que Google Assistant soit depuis peu sur tous les appareils Android, Alexa sera désormais sur tous les appareils dotés de l’application Amazon. Un coude à coude qui ne fait que commencer donc.

Pour utiliser cette nouvelle fonctionnalité il suffit d’appuyer sur l’icône en forme de micro sur l’application. Malheureusement, cette fonctionnalité n’est accessible qu’aux États-Unis, et les autres marchés anglophones pour qui Alexa a été activé.

Source