Nous avons tous déjà croisé la route du CAPTCHA qui nous demandait le plus normalement du monde si nous étions des robots. Surprenant de la part d’une intelligence artificielle n’est ce pas ? Depuis que les bots et les spammeurs sont légions sur la toile les CAPTCHA se font de plus en plus durs… même pour les humains.

L’acronyme CAPTCHA signifie Completely Automated Public Turing test to tell Computer and Humans Apart. En 2014 il s’est vu affublé d’un « RE » illustrant un changement de technique de reconnaissance qui consiste à réécrire une suite de lettres en différents caractères. Que ce soit sous cette forme, celle d’un puzzle ou d’une simple case à cocher, cette étape reste toujours aussi énervante. Pourtant, des petits malins ont réussi à briser l’efficacité de RECAPTCHA de Google grâce à une IA créée par … Google.

Dorénavant, la firme de Mountain View a suffisamment avancé dans le domaine de l’IA pour se passer de cette étape, elle se cantonne désormais à quelques boutons en back office. Résultat : les utilisateurs seront toujours surveillés mais n’auront plus à passer par cette étape. L’IA de sécurité de Google se basera sur votre comportement sur le site pour déterminé votre « humanité » et si elle estime qu’il vous « manque une case, » elle rajoutera la sienne !

Alors ? CAPTCHA ou pas CAPTCHA ?

A propos de l'auteur

Big Mac et langue française, furax en charentaises. Dans mes petits chaussons quand il s' agit de contradiction.

Send this to a friend