logo RTEPrésenté par : RTE.
Premier réseau électrique d’Europe, RTE transporte l’électricité à haute et très haute tension sur 105 000 km de lignes (deux fois et demi la circonférence de la Terre) et veille au maintien de l’équilibre entre production et consommation en temps réel.

Chaque jour, nous utilisons de l’électricité. Pour recharger notre voiture, pour alimenter notre box, notre TV … Le réseau électrique d’aujourd’hui nous apporte chaque jour l’énergie dont nous avons besoin. Pas plus. Surtout pas moins.

En France, l’électricité est acheminée jusque dans nos foyers par RTE (Réseau de Transport d’Électricité). Filiale à 100% d’EDF, elle est la seule entité à s’assurer du transport d’électricité entre ceux qui la produisent, et ceux qui la distribuent. Bien qu’en situation monopolistique, RTE a des obligations et des devoirs qui pousse sa structure à améliorer continuellement son réseau. Parmi ses grands chantiers en cours et à venir, on retrouve de l’intelligence artificielle, des drones, ainsi que des postes électriques nouvelle génération.

Certaines régions de France produisent presque cinq fois plus d’énergie qu’elles n’en consomment. À l’opposé, l’Île-de-France ne produit que 5% de ce qu’elle a besoin. De façon plus locale, certains ménages commencent à auto-produire partiellement leur énergie, et d’autres totalement. Il faut donc rendre le réseau électrique plus flexible pour qu’il puisse s’adapter à des modes de consommation en pleine mutation. À tout cela, il faut finalement ajouter la complexité d’exploiter 100% des lignes hautes tensions. Être capable d’ajuster l’énergie acheminée selon la météo puisque le soleil et le vent permettent de créer de l’électricité, mais ont aussi un impact sur la chaleur des câbles ou leur refroidissement.

La technologie au service de notre consommation.

Nouvelle génération de poste électrique chez RTE.

Des postes électriques sont situés un peu partout en France. Ils permettent à la sortie d’une centrale d’acheminer plus rapidement le courant en augmentant sa tension, jusqu’à un autre poste. Ce dernier abaissera alors la tension pour rendre l’électricité utilisable par un foyer ou une entreprise. Les besoins et les technologies évoluant, il existe désormais de nouveaux moyens pour rendre ces postes électriques plus intelligents.

Pour exploiter les lignes à haute et très haute tension à leur maximum, il faut être en mesure de récolter des données poussées, mais aussi en temps réel. Demain, grâce à des capteurs météos et des lignes équipées de fibres optiques, il sera possible d’acheminer plus d’électricité et ainsi apporter plus d’énergies renouvelables dans les foyers et les entreprises.

Des drones pour surveiller les lignes.

Afin de faciliter le travail de ses employés, RTE a mis en place une petite patrouille de drones. D’un côté, il y a les drones travaux qui sont là pour rapprocher certaines lignes à l’aide d’un câble. D’autres plus complexes peuvent être équipées de caméra, de lasers, ou de détection thermique. Ils permettent d’analyser et de détecter automatiquement des défauts sur des câbles dans des endroits difficile d’accès.

drone Rte

Un des drones utilisés par Rte présenté la semaine dernière.
©SiecleDigital

À termes un petit escadron d’engins automatiques pourraient parcourir les milliers de kilomètres de lignes installées dans notre pays.

Des batteries pour stocker les surplus.

En France ainsi que dans beaucoup de pays dans le monde, lorsqu’on produit trop d’énergie, elle n’est pas stockée. RTE a mis au point des batteries répondant au nom de Ringo. Ce système permettrait de stocker de l’électricité quand l’offre est supérieure à la demande puis de la redistribuer plus tard.

Derrière Ringo se cache une problématique de neutralité vis-à-vis des prix, mais aussi de support des lignes. On ne peut pas faire passer 150 MW sur une ligne qui ne peut en supporter que 100. Les batteries auraient cette utilité et pourraient par la suite redistribuer ce stock lorsque la ligne a un peu plus de liberté et n’est pas utilisée à 100%.

Apogée, une intelligence artificielle pour le quotidien.

Récoltant de plus en plus de données, il est devenu stratégique pour RTE de l’exploiter et de la mettre au service de son fonctionnement. Apogée est une intelligence artificielle qui récolte une grande quantité de data sur les capteurs du réseau de transport.

Grâce à un algorithme qui mixe l’ensemble des informations récupérées en temps réel, les équipes de RTE pourraient voir certaines tâches automatisées. Certaines décisions pourraient aussi être prises avec le plus de justesse possible pour améliorer le réseau à chaque minute.

Nous avons assez peu de connaissances du fonctionnement d’une structure d’une telle importance. Pourtant, il y a du RTE à chaque seconde de notre journée. D’ailleurs pour faciliter la compréhension de son travail au quotidien, elle a développé ‘éCO2mix’ une application qui donne une visibilité sur la consommation d’énergie nationale en temps réel. L’utilisateur peut accéder aux données de consommation et de production sur chaque heure de la journée.

Finalement, RTE a amorcé une transition numérique forte et puissante. Des drones, de l’IA, de la data, et des apps au service de notre quotidien. Le tout, pour assurer une meilleure transition énergétique.

Pour finir en beauté, nous vous proposons de suivre la visite guidée à laquelle nous avons assisté.