Le géant continue dans sa folie des grandeurs avec l’arrivée imminente d’un nouveau format de points de vente avec du drive : AmazonFresh Pickup.

Il semblerait que le succès médiatique et l’attente suscitée par le concept Amazon Go ait donné des idées à la firme de Jeff Bezos. Déjà attendu au Royaume-Uni, le concept risque d’être éprouvé jusqu’à ce que le business model soit défini. Mais on sait déjà que niveau charge salariale, il ne faudrait que six employés pour faire tourner un point de vente Amazon Go.

AmazonFresh Pickup

AmazonFresh Pickup semble être la deuxième phase du coup de massue asséné à la grande distribution alimentaire. Des clichés d’un permis de construire diffusés par GeekWire émanant du Seattle Department of Construction and Inspections nous révèlent quelques idées concrète du point de vente. Deux magasins devraient voir le jour sous peu dans les quartiers de Ballard et SoDo. Il semblerait aussi qu’Amazon ait fait de Seattle son terrain de jeu puisque son dernier concept a été lancé dans cette ville.

AmazonFresh Pickup

Sur les schémas, on peut lire sur des panneaux « Shop online. Pick up here » ou encore « Relax while we load your groceries. » D’après les éléments récupérés par GeekWire, ces établissements devraient compter environ 15 employés pour 3 à 5 personnes dédiées aux chargement des courses. Une attente moyenne de 5 minutes est prévues pour récupérer ses emplettes effectuées sur le web au préalable.

Avec un univers qui compte Prime, Echo, Dash, Go, et AmazonFresh Pickup … Il semblerait que la transition du virtuel au physique soit des plus réussie pour le géant. Petit à petit son approche se transforme et cela semble plaire aux aficionados de Jeff Bezos.

Source.