À l’approche des élections présidentielles 2017, il est indéniable que le digital va jouer un rôle majeur dans le choix de notre nouveau/nouvelle président(e). Nous vous plongeons dans l’ambiance à la sauce digitale afin de mieux comprendre les enjeux du numérique pour cette nouvelle élection. Cette semaine on a rencontré Laura ROUAUX, Chargée des contenus multimédias chez Voxe.org, le comparateur de programmes des candidats à l’élection présidentielle française.

VOXE.org, Qu’est-ce que c’est ?

Voxe.org est un site web intégrant un outil applicatif permettant de comparer les programmes des candidats à une élection. Cette initiative a pour objectif de reconnecter les français avec la politique. Elle a été lancée en 2012 pour la campagne présidentielle. Depuis les équipes ont développé le contour de leur projet.

Pour 2017, Voxe.org propose ce qu’ils appellent « une boite à outils du citoyen » autour de 4 thématiques fortes :

  • S’informer : offrir une information rapide et ludique avec des contenus adaptés (Gif, vidéos,…) afin de favoriser la compréhension du débat politique et des programmes des candidats.
  • Comparer: un outil qui permet de comparer le programme des candidats sur des thématiques précises qui nous tiennent à cœur. C’est le cœur de leur projet, offrir la capacité de s’informer et de voter sereinement.
  • Interpeller : proposer à ses utilisateurs d’interagir avec les candidats en leur poser directement des questions dans des Facebook Live.
  • Se rencontrer : offrir la capacité de débattre en vrai avec leur outil POLKA et mettre fin aux débats stériles par commentaires virulents interposés.

Avec sa diversité d’actions Voxe.org offre aux électeurs la possibilité de s’instruire en profondeur sur les enjeux de cette prochaine élection comme nous l’explique Laura ROUAUX, responsable des contenus multimédias. « Nous ne sommes affiliés à aucun parti politique, notre leitmotiv, c’est de dire aux Français de s’informer et de prendre leurs décisions par rapport aux résultats qu’ils trouveront. Nous souhaitons donner aux citoyens les outils pour qu’ils puissent être un maximum informés et agir en connaissance de cause». Un vote en toute sérénité.

Comparateur, comment cela fonctionne ?

L’impartialité de ce projet permet à l’équipe de Voxe.org d’entretenir des relations étroites avec les équipes de campagne de chaque candidat. Ces équipes remplissent elle-même le comparateur. Voxe.org s’est fixé comme objectif de mettre à disposition le comparateur de programme pour la présidentielle française 2017 autour du 17 mars, soit dans la même période que le verdict rendu par le conseil constitutionnel sur le nombre de participants à la suite de la récolte de parrainage.  S’il y a des nouvelles propositions à rajouter suite aux débats télévisés, des mises à jour seront prévues.

Cet outil est intuitif et très utile, même pour l’entourage des politiciens comme nous l’explique Laura dans cette anecdote amusante : « nous l’avions déjà proposé pendant les primaires de la Droite et du Centre et la primaire citoyenne. Un membre d’une équipe de campagne utilisait le comparateur pour se souvenir des différences de programme de son candidat sur un sujet précis. »

Comparateur de programme Voxe.org

Avec le comparateur, très rapidement vous trouver les éléments différenciant des candidats sur les sujets qui comptent pour vous.

À ce jour plus de 2 millions d’utilisateurs ont bénéficié ce formidable outil. La fréquentation s’intensifie clairement la veille des élections, le jour même et le lendemain. Un constat qu’ils ont retrouvé lors du premier tour des primaires de la droite, le lendemain de la surprise “François Fillon”, le trafic du site a explosé. L’équipe de Voxe.org a remarqué que peu de personnes connaissaient vraiment son programme, un comportement qui peut relancer un débat : vote-t-on pour un programme ou pour une image, un candidat ? Des comportements similaires avaient été remarqués en Grande-Bretagne durant le Brexit, les Britanniques avaient cherché les conséquences d’une sortie de l’Europe après les résultats du référendum.

Les élu(e)s et le live questions.

Dans la rubrique « Interpeller » du site, Voxe.org offre l’opportunité aux citoyens de débattre directement avec les candidats. Une pratique qui se démocratise beaucoup aujourd’hui. Cette démarche n’est pas habituelle pour eux, mais elle devient de plus en plus courante. Lorsqu’ils sont interpellés sur leur compte officiel, ils sont dans leur zone de confort car ils sont confrontés en majorité à leurs électeurs. L’exercice est tout de suite plus risqué lorsque ces événements sont organisés par autrui. Voxe.org nous a confié que « les élus ne sont pas habitués à ces exercices, mais ils se rendent compte des enjeux, qu’il est nécessaire de se mettre au digital et d’être ainsi connectés aux citoyens ». À l’image des initiatives numériques à succès qui mêlent avec brio le web et l’humain, Voxe.org permet de rapprocher les politiciens et les électeurs.

Live de voxe avec Peillon

Le live avec Vincent PEILLON a réuni beaucoup d’utilisateurs durant la primaire de la Gauche.

Un cœur de cible jeune.

De manière générale, les utilisateurs de leur site sont multigénérationnels mais le cœur de leur public se reposent sur les jeunes, en moyenne entre 20 et 30 ans, et ils souhaitent leur donner de la voix avec le VOXE TOUR. Du 25 mars au 19 avril, l’équipe embarque des jeunes dans un van et ils partent pour un tour de France d’une trentaine de villes. L’objectif est d’aller rencontrer d’autres jeunes, ceux qu’on n’a pas l’habitude de voir, qu’on n’a pas l’habitude d’entendre, dans les grosses agglomérations et les campagnes. Ils vont intervenir sous différents formats d’ateliers dans des lycées, BU, bars et places publiques. Le résultat de cet événement sera filmé et disponible sous la forme d’une web série sur YouTube avec pour but de faire remonter un maximum de propositions des jeunes pour le/la futur(e) président(e) de la république.

Voxe tour- voxe.org

Le VOXE TOUR du 25 mars au 19 avril, retrouver-les dans votre ville.

En quelque sorte, ils souhaitent tendre un mégaphone à la jeunesse comme le résume Laura « Le déclic de ce Voxe Tour est venu à la suite d’un sondage de 2016 qui disait que les jeunes ne souhaitaient pas voter au premier tour de la présidentielle. Notre jeunesse n’est pas avachie dans son canapé comme certains le pensent. Ils ne sont pas apathiques, pas dépolitisés, ils ont pleins de propositions, de projets à porter et lancent de nombreuses initiatives. Nous souhaitons mettre en valeur leur richesse» .

Le contexte actuel du débat politique en France.

L’écart entre les élites et les citoyens s’est creusé pour Voxe.org : les Français se sentent perdus face à la politique qui se situe loin de leur quotidien, ils n’ont pas l’impression d’être écoutés, c’est ce que reflètent notamment les retours web de leurs utilisateurs. « Je pense que j’en ai plus appris sur la politique, l’économie et les institutions en 30 min sur VOXE qu’en 4 ans de cours d’éducation civique.»

Ils ont l’impression que les électeurs estiment les débats vieillots, que ce modèle est dépassé, que les Français ont envie de créer une nouvelle manière de faire la politique. Ils ont besoin d’information sur les programmes et aujourd’hui ces émissions télévisées se focalisent sur les pics que se renvoient les candidats et rabaissent ainsi le niveau du débat général. Un avis que nous partageons chez Siècle Digital. Jamais une campagne n’a été autant polluée par les affaires. Le climat d’animosité envers les politiciens et les médias n’a jamais été aussi élevé, cela promet pour la suite. Une faute qu’il ne faut pas attribuer comme certains le veulent à la bulle médiatique, les journalistes font seulement leur travail d’investigation. La responsabilité revient aux candidats qui s’enfoncent dans des affaires rocambolesques et bafouent les lois de l’éthique.

Information rapide Voxe

Voxe.org distille de l’information rapide pour expliquer les problèmes de société et mieux comprendre les débats politiques.

Dans ce climat de méfiance vis-à-vis des institutions, des candidats, et des médias, il est difficile de s’informer comme l’explique Laura : « les gens s’intéressent à la politique contrairement à ce qu’on pense, mais ils ne savent pas où allez chercher l’information et n’ont plus confiance en les médias traditionnels. L’une des raisons du succès de nos outils est que les Français sont en quête d’une information plus neutre, plus accessible, plus engageante ».

La Civitech au service de la citoyenneté moderne.

La Civitech, c’est toute la panoplie d’outils digitaux disponibles pour les citoyens afin de s’exprimer sur les sujets politiques. De nombreuses initiatives ont vu les jours ces dernières années comme GOV, une application mobile qui vous permet de donner vos opinions sur des candidats et des thématiques lancés par les utilisateurs. Cette année, il y a eu aussi laprimaire.org, une primaire citoyenne, car oui pour l’élection 2017, on aura le droit à une candidate du peuple choisi par le peuple, Charlotte Marchandise. Plus de 100 000 personnes se sont intéressées à ce projet, elle cherche aujourd’hui ces parrainages. Avec ces différents outils qui voient le jour les Français voient la politique autrement. « Les citoyens ont envie de s’exprimer, et les outils de la Civitech le permettent. On peut aujourd’hui grâce à ces outils devenir un citoyen mieux renseigné, plus actif et s’engager autrement. »

BOT VOXE

Le “VoxeBot” est disponible sur m.me/voxebot

Voxe.org souhaite à travers ses actions offrir aux Français les outils pour s’informer efficacement sur les candidats à la présidentielle. Il souhaite être le compagnon de route pour les citoyens pour que cette élection présidentielle soit vécue de la manière la plus intéressante possible et la plus engagée. En 2012 déjà le site avait mené une enquête sur les personnes qui avaient utilisé le comparateur, ils avaient eu l’impression d’avoir voté plus sereinement. On ne peut que saluer cette initiative, tant le climat anxiogène qui couvre cette campagne est inédit et dangereux. Prochaine innovation, le perfectionnement de leur BOT pour mieux comprendre les élections et poser des questions qui renvoient vers du contenu. On dirait bien que Voxe.org est en passe de réaliser son pari : réconcilier français, politique et politiciens.