En novembre dernier Google présentait un nouveau niveau de traduction pour Google Translate grâce à Google Neural Machine Translation (GNMT). Jusqu’ici quelques langues étaient supportées par ce système qui aujourd’hui en intègre de nouvelles.

En septembre Google avait présenté l’avancée des travaux de cette intelligence artificielle. GNMT avait un niveau de traduction qui se rapprochait de celui de l’Homme dans certains cas. Intégré en novembre dans Google Translate, on pouvait jouir de cette IA pour des traductions depuis l’anglais et le français, l’allemand, l’espagnol, le portugais, le chinois, le japonais, le coréen, et le turc. Parmi les nouvelles langues que supporte GNMT aujourd’hui on retrouve l’indien, le russe, et le vietnamien.

Dans la même catégorie

google translate

De plus, la firme de Mountain View en profite pour nous annonce que neural translation est devenue encore plus précise qu’auparavant. Petit à petit on va arriver à se rapprocher du niveau de traduction parfait. Du français à l’anglais, un simple passage dans Google Translate et des subtilités ou des nuances pourront facilement être traduites.

Par la suite, peut-être que nous naviguerons sur un web monolingue grâce à des traductions automatiques. Qui sait …