C’est dans la poche pour la première acquisition du navigateur Mozilla qui s’offre l’application Pocket.

Après avoir changé de logo, Mozilla change aussi ses ambitions. La firme a acheté l’application de sauvegarde de contenu Pocket pour un montant non communiqué pour le moment. Une acquisition prévisible : l’application s’était installée comme un plug-in Firefox pour finir par être intégrée de plus en plus avec le navigateur. Une histoire qui a pris son temps et qui finit logiquement par une union.

L’application Pocket permet d’enregistrer un long article pour pouvoir le lire plus tard. La procrastination 2.0. Plus sérieusement, bien pratique, elle a eu affaire ces dernières années à des applications qui intégraient plus ou moins la même fonctionnalité (Evernote, Instapaper, Readability). Ce mariage est donc aussi de raison puisque son acquisition par Mozilla lui permettra d’être mieux armée face à la rude concurrence.

Alors qu’Evernote à le vent en poupe et que Readibility semble vivre son chant du cygne, Pocket a toujours modestement tracé son sillon. Sa création n’avait nécessité “que” 14.5 millions de dollars et à son dernier tour de table elle avait récolté 7 millions de dollars en 2015.

Maintenant que les alliances ont été passées, reste à se répartir les tâches au sein du couple. À savoir comment Pocket va être intégrée autrement qu’en ayant un bouton par défaut dans la barre de navigation. En l’amenant sur les smartphones en plus des applications ? En l’utilisant comme une sorte de régie et en proposant aux utilisateurs d’avoir des articles sponsorisés ? Ouvrir Pocket en open-source ? Ce qui est certain c’est que cela se fera en accord avec leur philosophie commune à savoir le “user first” comme l’a exprimé Denelle Dixon,  la responsable des affaires juridique de Mozilla.

Pour le moment rien ne change pour les utilisateurs, il faut laisser le temps aux jeunes mariés de s’installer !

Source.