La firme de Mountain View ouvre (enfin !) le Google Manufacturer Center à d’autres fabricants de produits.

Lancé au mois de juillet 2015, ce service se veut être une plateforme de Product Information Management (PIM). À l’époque – et c’est probablement encore le cas – 75% des données de produits sur internet étaient étonnées. Cet outil de PIM permet aux fabricants de créer une base qui regroupe l’ensemble de leurs produits avec des descriptions détaillées et des médias. Ainsi, un revendeur peut aller aspirer les données de ces produits en étant certain qu’elles soient correctes. Il pourra par la suite les injecter dans son site ecommerce, son application ou sur d’autres plateformes. Grâce à Google Manufacturer Center ou à d’autres outils de PIM, les données sont les mêmes partout et adaptées aux canaux.

Safavieh Google manufacturer center

En offrant à l’époque une service similaire au Amazon’s Vendor Central, la firme voulait confirmer ses intentions de faire croitre son influence dans le secteur du ecommerce. La sortie de fonctionnalités shopping dans Google Home et le déploiement à grande échelle de Google Assistant ne peuvent que confirmer cette tendance.

Avec des données structurées pour les revendeurs mais aussi pour lui, le moteur de recherche sera en mesure de répondre parfaitement à un utilisateur qui demandera à son Google Home d’acheter des vis de 6mm, ou des cartouches d’encre noire pour telle imprimante.

Dans l’annonce concernant l’ouverture de son Manufacturer Center, Google joint quelques chiffres. Par exemple la marque Johnson & Johnson a noté une augmentation de 22% des impressions, ainsi que +27% de clics sur ses contenus. De son côté, Safavieh concède des chiffres plus importants avec +46% d’impression et +35% de clics. Des performances de taille lorsqu’on identifie le canal ecommerce comme stratégique.

Source.