Enfin ! L’agence spatiale européenne a adopté une politique de libre accès pour ses contenus. Par contenus l’ESA (Agence spatiale européenne) veut dire les photographies, les vidéos et même certaines études qui seront librement disponibles et utilisables.

Répondant ainsi à une demande croissante et une curiosité accrue du grand public concernant ce domaine, il ne faudra plus être dans le secret des dieux pour savoir ce qui se passe au dessus des cieux ! Cette nouvelle politique vient en réponse à la Nasa qui n’a jamais été réticente à autoriser la libre diffusion ainsi que l’utilisation de ses contenus. De même que toutes les photos de la Maison Blanche sont du domaine publique car elles émanent du gouvernement, donc du peuple, logique finalement.

Du coté du secteur privé, SpaceX a dès mars 2015 mis à disposition du public l’ensemble de ses contenus sous la licence CC BY, avec pour seule obligation de mentionner le nom de l’auteur. Ces Licences Creative Commons ne concernent pas le CNES en France qui pour le moment reste de marbre face à cette ouverture et mentionne toujours que je cite : “tous les droits de propriété intellectuelle liés au site Internet du CNES sont la propriété du CNES ou d’un tiers pour lesquels il bénéficie d’un droit d’utilisation (…) relatifs à toute données brevetée, droits d’auteur, dénomination commerciale, marques, logos, base de données, documents, textes, graphiques, dessins, photographies, fichiers audio, vidéo, circuits numériques” la totale en somme.

Source.