Études Insights

Facebook, un miroir social de notre ego

Le centre de recherche de Facebook nous surprend une fois de plus avec son étude. Les chercheurs du domaine Data Science ont étudié le changement de comportements des utilisateurs de la plateforme après une publication. Le constat principal est très intéressant quoique peu étonnant du fait de notre nature et notamment notre égo. C’est trois résultats principaux qui émergent de l’étude menée :

#1 Une forte différence dans les engagements selon la nature : bien plus d’interactions lorsqu’il s’agit d’une publication qu’un commentaire dans un post tiers.

#2Une augmentation des visites sur Facebook et l’interaction avec les amis durant les 24h qui suivent la publication.

#3 Potentiellement une contribution plus forte auprès des publications de son réseau par rapport à d’habitude.

En résumé, nous nous rendons compte qu’après une publication (image, texte, liens), nous sommes beaucoup plus enclins à interagir avec les autres par rapport à une non-publication. À visiter plus fréquemment Facebook pour savoir si la publication a eu un impact auprès des autres. Une manière de se sentir exister par rapport aux autres, d’être reconnu dans son milieu. En somme rien de nouveau par rapport aux comportements et notre égo IRL.

Voici quelques chiffres de l’étude sous la forme de graphique pour chiffrer le changement de comportements après publication : contribution = publication / feedback = réactions, commentaires

Le temps passé : contribution vs. réactions/réponses


Le graphique ci-dessus nous délivre des données montrant bien l’impact d’une publication sur la durée. Dans le détail, on remarque qu’une personne passe plus de temps sur Facebook avant même de publier (±5min de plus qu’une réaction). Et encore plus de temps après sa publication (±15min versus un feedback).

Le nombre de visites : contribution vs. réactions/réponses

Pour ce qui est des visites, c’est sensiblement le même constat que la durée sur Facebook. On remarque sur le graphique une légère augmentation du nombre de visites lors d’une publication. Même si la donnée est assez faible.

Les engagements : contribution vs. réactions/réponses

Sur ce graphique, deux éléments sont comparés afin d’étudier le changement de comportement dans la réciprocité auprès de ses amis. À la vue du graphique, nous remarquons que nous sommes plus enclins à commenter et réagir (like et autres réactions) aux publications d’un ami qui a lui même interagi, plus tôt, à notre propre publication. On assiste bien au comportement du « je te donne, tu me donnes ».

Source : Facebook Research

Send this to a friend