RCS vaut pour Rich Communication Services. Ce protocole a pour vocation de faire disparaitre, à terme, ces bons vieux SMS.

Cette innovation est le fruit d’une collaboration entre Google, GSMA, et les principaux opérateurs mondiaux. Plus puissant que le SMS, le RCS c’est un peu iMessage pour le reste du monde. Il va permettre à ses utilisateurs d’envoyer des messages plus long (limités à 160 caractères pour le sms) mais aussi plus complexes : images en haute résolution, fichiers multimédias, interactivité, messages de groupe, etc. Le RCS devrait devenir un standard pour 4,7 milliards de personnes sur la planète. Ce n’est pas rien ! Néanmoins, cela demande une adaptation des fournisseurs de ligne mobile, mais aussi des constructeurs de téléphones.

Cette nouvelle technologie a été présentée au moins de novembre, avec un premier déploiement avec l’opérateur Sprint. Depuis quelques jours, Google a annoncé une nouvelle expansion avec des partenaires sur l’Europe et l’Asie avec Telenor.

L’opérateur va lancer le Rich Communication Services sur ces deux continents pour des pays comme la Norvège, le Danemark, la Suède, la Hongrie, le Bangladesh, la Thaïlande, la Malaisie, ou encore l’Inde. Les utilisateurs Android parmi les 214 millions d’abonnés vont pouvoir profiter de ce nouveau protocole.

Petit à petit le protocole va venir offrir de nouvelles interactivités aux utilisateurs de messageries classiques sur leur mobile. Peut-être qu’un jour on notera une compatibilité avec iMessage, mais aussi que cela facilite le déploiement d’autres applications mobiles qui pourraient se plugger au RCS.

Source.