Avec ses Spectacles, Snapchat (ou plutôt Snap Inc.) a prouvé au reste du monde qu’il était capable de faire autre chose qu’un simple réseau social.

Présentées et lancées au mois de septembre 2016, ces lunettes connectées permettent à un utilisateur de Snapchat de prendre des vidéos ou des photos puis de les envoyer dans directement dans l’application mobile. La stratégie de distribution de ce nouveau produit a été bien pensée puisque Snap a choisi d’annoncer toutes les 24h la mise en place d’un distributeur posé quelque part en Californie. Une quantité limitée pour une frustration maitrisée, un beau coup de marketing. Par la suite, le réseau social a lancé un pop-up store dans New York, à deux pas de Central Park. Le point de vente est totalement vide, et au fond siège un seul distributeur.

snapchat spectacles

Dans sa quête de croissance et afin de mettre toutes les chances de son côté pour son entrée en bourse, Snap vend désormais ses Spectacles sur un site dédié. Les trois couleurs classiques sont disponibles : rouge, noir, et bleu. Bien que le délai de livraison soit à l’opposé de celui d’Amazon, il y a fort à parier que les 2 à 4 semaines d’attente ne fassent pas reculer la demande. Malheureusement, les lunettes connectées de Snapchat ne sont disponibles que pour les adresses de livraison situées aux États-Unis, dans une limite de 6 produits par foyer. Il faudra donc avoir un complice si vous souhaitez vous en procurer.

Vendues pour 129,99$, vous pouvez aussi commander des accessoires supplémentaires comme une boite de chargement supplémentaire à 49,99$ ou encore un câble de chargement à 9,99$. C’est toujours moins cher qu’un accessoire Apple.

Bien que Snap n’ait pas besoin de gagner de l’argent principalement avec ses Spectacles, ses lunettes connectées ne peuvent que renforcer la puissance de sa marque. Dans une lutte contre Facebook qui tente par tous les moyens d’étouffer les rêves du réseau social, ça ne peut pas faire de mal.

Source.