Le concept d’Amazon Go a fait beaucoup parlé de lui ces deux dernier mois, avec son idée révolutionnaire de créer un magasin sans caisses ni files d’attentes c’est un coup de pied dans la fourmilière du retail que le géant donne !

Pour l’heure on ne compte qu’un endroit où la firme a installé son magasin, c’est à Seattle. D’après le New York Post, Amazon prévoirait de faire fonctionner ses magasins avec six employés en moyenne et un maximum de dix. Du jamais vu, En utilisant six personnes par point de vente, Amazon laisserait une grande partie des tâches incombant au fonctionnement à des robots et à des logiciels.

D’après le même journal un employé pourrait s’occuper du service clientèle, deux autres seraient dévolus au drive, un serait aux stocks, tandis que deux autres à l’aide de robots qui empaquetteraient les victuailles et se chargeraient de la livraison. Ce nombre de six serait modulable en fonction de la taille des magasins et des horaires.

Le but étant bien évidement de réduire les coûts, à l’aide de capteurs les marchandises retirées des étalages seront immédiatement notifiées. Pour éviter tous vols, la firme envisagerait d’engager aussi du personnel de sécurité.

Les intentions d’Amazon restent cependant assez floues quant au modèle qu’elle va suivre pour l’expansion de ses magasins. Alors que son nouveau concept alimente de nombreux fantasmes, le Wall Street Journal a annoncé qu’elle envisagerait d’ouvrir progressivement plus de 2000 points de ventes dès la fin de l’année 2017. Chose qu’Amazon a démenti, se contentant pour l’instant de multiplier les pop-up stores à travers les États-Unis et voulant installer un Amazon Go au Royaume-Uni. Une manière de savoir exactement ce que les clients veulent avant de pouvoir s’avancer définitivement vers la voie de l’innovation de rupture…

Le travail pourrait changer aussi vite que les hommes, enfin ?

Source.